HEATWAVE

biographie - 26.06.2007 14:00

HEATWAVE

Débutant dès '79, le groupe est surtout formé par les nombreux passages d’amis de lycée qui s’accrochent à un leader charismatique Yamaguchi Hiroshi...

Sentant l’avènement d’un groupe original, Epic Sony signe le groupe fin 1989. C’est alors le début de long voyages vers cet horizon où la lumière puise sa source dans ce rock country folk blues soul à la japonaise. Le groupe est composé par deux têtes directrices, Yamaguchi Hiroshi au chant ainsi qu'à la guitare et Watanabe Keiichi à la basse. On notera aussi la présence dès l’origine de Hosomi Sakana qui, même avec son rôle -le plus souvent- de musicien de session sur de nombreux albums, aura une énorme influence sur les sonorités du groupe.
Fujiwara Yoshihiko complètera le trio de manière officielle sur les deux premiers albums avec le poste de batteur.

Début 1992, changement de batteur, avec l’arrivée de Tomoda Shingo pour leur troisième album. C'est le début d’une légende et la vraie révélation va arriver deux ans plus tard avec la sortie le 21 mars 1994 de l’un des meilleurs albums folks rock japonais de l’histoire. : No Fear !

Leur cinquième album va sortir le 21 aout 1995 et classe encore plus les Heatwave comme le groupe les plus rustique et le plus abouti musicalement depuis fort longtemps.
Mais malgré une réputation d’excellence, le groupe va résilier ou va être éjecté de Sony pour des raisons assez sombres car Yamaguchi n’est pas une âme facile. C’est ainsi qu’en 1997, on retrouve le groupe chez le label POLYDOR sortant dans la foulée le 26 mars 1997 l’album « TOKYO CITY MAN ».
De plus Ban Yoshimitsu remplacera Tomoda Shingo à la batterie.

Le 1er mars 1998 sort « Howling At The Moon » (tsuki ni hoeru) avec une instrumentation très acoustique et l’album « Hibinaru Chokkan » sort le 31 mars 1999. On ne le sera que plus tard mais ce huitième album va marquer une fin de cycle.

Les années 2000 vont sonner lentement l’arrêt de l’activité du groupe malgré des prestations live avec souvent leurs amis de The Groovers...
Mais cette période difficile pour les suiveurs du groupe va leur permettre de faire un bilan. De ce fait, les trois membres du groupe original vont partir sur des projets plus ou moins personnels.
C’est 2004 qu’on va ressentir les prémisses d’une renaissance, d’une reprise d’activité. Yamaguchi va ainsi reprendre contact avec Watanabe et Hosomi. Ils vont alors se tourner vers Ikehata Junzi comme batteur du groupe. Sacré choix, l’homme est une légende dans le milieu.
C’est ainsi que sort le 6 février 2004, l’album LONG WAY FOR NOTHING et le groupe va alors s’engager sur une tournée d'environ deux ans.

2006 sera marquée par la sortie de singles collectors édités à 1000 exemplaires. Mais le grand rendez-vous de cette année-là sera assurément cette prestation live que le groupe donna au Fuji rock festival ! Réellement remis au goût du jour, le groupe va rapidement rentrer en studio pour en découdre une nouvelle fois avec le conformisme actuel de la scène musicale japonaise.
C’est ainsi que le 24 janvier 2007, sort l’album assez explicite Land of Music.


Retrouvez le dossier complet avec de plus amples informations sur le groupe et sur les albums ICI
artistes liés
commentaires
blog comments powered by Disqus
publicités
  • Chaotic Harmony
  • euroWH