LM.C - Perfect fantasy

chronique - 09.03.2014 06:00

Un imaginaire qui vous veut du bien.

Les Lovely Mocochang.Com, alias LM.C , sont de retour ! La formation électro/pop-rock revient deux ans après l’opus Strong Pop, avec ce mini-album composé de huit pistes dont six inédites.


Au vu des clips promotionnels, nous pouvons apprécier le fait que le groupe reste dans la lignée de ses productions musicales précédentes. D’un côté, une chanson rock agrémentée de riffs classiques (mais efficaces), des fameux « YEAH ! YEAH ! YEAH ! » accrocheurs sans oublier d’un refrain dévastateur, j’ai nommé Double Dragon.
De l’autre, virage à 180° avec My favourite monster qui se veut beaucoup plus électro-pop, avec ses couplets scandés, ses passages à la Daft Punk et, plus insolite, son solo électro rappelant l’un des buzz de l’année 2013, What does the fox say.

La première chose marquante après écoute de l’album est son homogénéité. En effet, l’album possède une identité artistique cohérente et nous plonge dans un univers qui n’est pas sans rappeler certains morceaux de l’album Lollipop kingdom du groupe SuG.
La deuxième chose, phénomène assez rare pour le souligner, c’est que les pistes défilent mais le plaisir reste ! Chaque morceau apporte quelque chose d’intéressant. D’ailleurs, on pourrait disséquer l’album en trois parties distinctes. Une partie dansante, avec Double dragon et Chameleon Dance, une partie délirante, avec Kinjirareta Uchu et My favourite monster, et une partie planante avec Mono-logue, DREAMscape (mention spéciale pour ses refrains à la 30 seconds to mars) et Dive to fantasy.

En revanche, on peut regretter le manque de folie à laquelle nous étions habitués. L’un des ingrédients majeurs du succès du groupe est son côté déjanté, or, là, LM.C se montre sous un jour plus assagit. Concrètement, il manque LA chanson qui percute et nous laisse K.O.


Au final, le choix de réaliser un mini-album était une bonne idée. On va droit à l’essentiel sans s’encombrer du superflu. L’univers coloré de LM.C s’avère un très bon remède contre la morosité. Alors, vous aussi, venez vous plonger dans la perfect fantasy !


Note album : 7/10
items liés
artistes liés
commentaires
blog comments powered by Disqus
publicités