moumoon - LOVE before we DIE

chronique - 03.04.2014 07:00

Un album rempli de sincérité et de poésie.

Après un passage très remarqué pour son tout premier live à l’étranger au Tokyo Crazy Kawaii à Paris, le duo moumoon revient pour le plus grand plaisir de ses fans en ce début d’année 2014 avec son tout nouvel album : LOVE before we DIE.

Ne bénéficiant d’aucune promotion de la part d'avex trax en France, et encore moins de la présence physique de leurs disques dans les bacs de notre beau pays, le duo, composé de YUKA au chant et de KOUSUKE MASAKI à la composition, peut se vanter de flirter avec les plus hautes places du J-Top chaque semaine sur Nolife. Comment expliquer alors un tel engouement ?

Tout simplement car LOVE before we DIE garde les mêmes mécaniques qui ont fait le succès du groupe : des mélodies simples et attirantes mais néanmoins très fortes (I Say You Say I ♥ You, Everyday), des arrangements aux nuances plus rock qu’auparavant et un sens de la composition précis (Emerald no Oka, Baby Goodbye) servis par le très talentueux KOUSUKE MASAKI. Le tout, sous la hulotte d’ingénieurs du sons expérimentés, rend au final une production imparable. Sans oublier bien évidemment deux atouts de taille : la voix sensuelle et le charisme sans faille de la chanteuse YUKA, comme peut en témoigner Yesterday, Today and Tomorrow (mukiryoku doumei shobonnu).

Malgré la présence de quelques titres énigmatiques tels que memento et Butterfly Boyfriend, l’expérience moumoon reste intacte. Elle incite toujours autant au voyage et, une fois l’album découvert dans son ensemble, un plaisir certain se fera ressentir à réécouter l’opus.

Parlons, pour conclure, des différentes versions de l’album. L'édition simple possède dans sa tracklist deux reprises réussies : Lovin’ You de Minnie Riperton, ainsi que Memories de OTSUKI Maki, la chanson originale ayant servie d'ending à l’anime "One Piece".

La seconde édition de l’album se décline en deux versions. En plus de l'album, la première contient deux DVD proposant l'intégralité du live capté en 2013, ainsi que les clips de Emerald no Oka, I Say You Say I ♥ You et LOVE before we DIE. La seconde, quant à elle, reprend le même contenu mais au format Blu-Ray, pour les amateurs d’images et de sons de haute qualité.

Enfin, la troisième édition de l’album reprend à l’identique le contenu précédemment cité, avec en plus, un making-of de la venue en France du groupe. Cette dernière n'est malheureusement accessible qu'aux membres du fan-club du duo.

Il est important de signaler que les deux reprises citées plus haut ne figurent pas sur ces éditions alternatives. Il vous faudra acquérir en plus l’album simple pour en profiter, ou tout simplement passer par l’iTunes Store français, où ces deux chansons sont disponibles à l’achat à l’unité.

Plus qu’un investissement, LOVE before we DIE est au final un album magnifiquement réussi, au contenu très généreux et qui saura ravir les fans de la première heure, comme les plus néophytes. Et si vous n’êtes toujours pas convaincus, ne loupez pas l'occasion exceptionnelle de (re) voir moumoon sur scène cet été à Villepinte lors du quinzième impact de Japan Expo.
items liés
artistes liés
commentaires
blog comments powered by Disqus
publicités