Interview avec An Cafe

interview - 15.04.2014 07:00

Quelques heures avant leur concert à Munich, les cinq membres d'An Cafe se sont assis à nos côtés pour une courte interview.

Après la sortie de son dernier album, Hikagyaku ZiprocK, paru en Europe en décembre 2013, le groupe d'oshare kei An Cafe est de retour avec sa tournée LIVE CAFE TOUR 2014 NYAPPY GO AROUND THE WORLD IV ~kawaii Cafekko AISHITERU~. Quelques heures avant leur live à Munich, en Allemagne, JaME a eu la chance de s’asseoir avec les cinq membres d'An Cafe afin de discuter de leur nouvel album, du passé et de leur tournée actuelle.


Que signifie le titre Hikagyaku ZiprocK ?

miku : "Hikagyaku" veut dire “fichier zip” en japonais. Quand vous ouvrez un fichier zip, il arrive que le contenu soit différent de l'original. Le titre du CD fait référence au fait d'ouvrir ce type de fichier et d'en découvrir un résultat différent. Chacun aura un ressenti différent de ce CD, voilà pourquoi nous avons choisi le titre Hikagyaku ZiprocK.


Que peuvent en espérer les gens qui n'auraient jamais écouté An Cafe avant ?

miku : Cet album est comme un coffre à jouets. En ouvrant la boite, vous allez découvrir un jouet spécial. Pour nous, cet opus est une sorte de coffre à jouets très variés.


En écoutant l'album, deux questions nous viennent à l'esprit à propos de deux chansons en particulier. La première concerne l'intro vraiment unique de Inazuma no senritsu. Comment avez-vous eu l'idée d'utiliser cette séquence baroque ?

Teruki : Notre producteur s'appelle Chiba Naoki, mais nous l'appelons toujours Naochu. Il nous avait donné une demo tape en disant "S'il vous plaît laissez-moi essayer, j'ai une idée". Cette intro en est le résultat.


Notre deuxième question concerne les paroles de O no saki ga ienai. Elles sont très spéciales du fait de l'utilisation de l'alphabet. Que pouvez-vous nous en dire ?

miku : Pour le titre O no saki ga ienai, vous devez connaître le mot japonais "oppai" (rires). ABC […] KLM, en arrivant à la lettre O, j'avais vraiment envie de dire le mot "oppai" (sein en français), mais personne n'a aimé mon idée. Alors j'ai simplement décidé de dire "après O", d'où le O de O no saki ga ienai.


Si vous deviez choisir une chanson de votre dernier opus pour présenter An Cafe à de nouveaux fans, laquelle choisiriez-vous ?

miku : Hachimitsu+Lemon=?. En l'écoutant, je m'imagine facilement à quoi ressemblent nos concerts.
Teruki : ROMAN ~Let's make precious love~. Ce morceau décrit An Cafe à la perfection.
takuya : Je dirai ROMAN ~Let's make precious love~ aussi, pour la même raison que Teruki.
Yu-ki : Hachimitsu+Lemon=?, parce que je peux danser dessus en l'écoutant chez moi, de même que pendant les concerts.
kanon : Bee Myself Bee Yourself ~Jibun rashiku kimi rashiku umareta Story wa hajimattenda~. Cette chanson fait danser.


Lors de votre dernière tournée, vous avez visité l'Europe et l'Amérique du Sud. Quels sont vos meilleurs souvenirs de ce voyage ?

kanon : Nous avons visité un des lieux du patrimoine mondial à Mexico. Une sorte de pyramide. Ce fut un moment vraiment magique et mystérieux pour moi et très très intéressant aussi.


On peut imaginer...

Teruki : La dernière fois, nous avions joué à Moscou et à Saint-Pétersbourg en Russie. Notre public de Saint-Pétersbourg était le plus réduit de toute la tournée, mais à la fin du show, les fans ont soulevé un immense drapeau sur lequel étaient inscrits beaucoup de messages en japonais. Nous étions tous très émus.
miku : C'était dans un hôtel. Je crois que c'était au Pérou. On nous avait conseillé un restaurant où l'on pouvait manger de tout, à n'importe quelle heure et en quantité illimitée. On y est resté très très longtemps.
takuya : Après le live au Chili, beaucoup de fans nous attendaient à l'extérieur. Nous voulions nous en aller mais ils toquaient tous à la fenêtre de notre van. Ce fut très marrant et excitant à la fois.
Yu-ki : C'est à Mexico qu'on nous a cuisiné un steak pour la première fois. Ce fut un moment très intéressant. (rires)


En repensant à votre dernière tournée européenne, y a-t-il quelque chose que vous aimeriez changer ou améliorer ?

miku : Je travaille en ce moment pour améliorer mes performances en live sur cette tournée. La dernière fois, j'étais très nerveux et il y avait aussi une grande barrière de la langue entre les fans et moi. J'ai essayé de communiquer avec eux, et je me suis rendu compte que, du fait de cette barrière, je devais rendre les fans heureux grâce à mon attitude sur scène. Sans la barrière de la langue, on peut communiquer avec les fans et les rendre très très heureux. C'est pourquoi j’essaie de m'améliorer.


Ganbatte kudasai!

An Cafe: "Ganbarimasu" (rires)


Quels ont été vos meilleurs moments sur cette tournée européenne ?

Teruki : En Pologne, on a joué toute notre setlist et un "Encore", et après celui-ci, les fans étaient tellement surexcités qu'ils nous appelaient encore et encore et encore. Nous sommes revenus sur scène une nouvelle fois et avons joué une chanson supplémentaire qui n'était pas prévue. Tous les fans nous ont montré des cœurs en papier. C'était très très émouvant.


Quelle est la chose la plus importante pour An Cafe ?

Teruki : Que tous ceux qui sont connectés à An Cafe, ce qui inclut les membres du groupe, les fans, et le staff, sourient. C'est la chose la plus importante.


Votre personnalité change-t-elle pour un nouvel opus, une tournée ou dans votre vie privée ?

Teruki: Oh oh oh… (réfléchit)
miku : Je suis une personne totalement différente lorsque je suis sur scène.
kanon : Je ne suis pas spécialement différent entre ma vie privée et le travail, mais en concert, je deviens totalement quelqu'un d'autre.
Teruki : Je ne change pas vraiment non plus. Bien que je doive être différent en live.
takuya : Je ne cherche pas à être une personne séduisante dans le groupe. Mais dans ma tête, je suis différent car lorsque je joue, en concert ou en écrivant de la musique, je suis vraiment dedans. Donc je ne peux pas vraiment dire que je suis différent.
miku : Yu-ki est totalement différent entre la scène et la vie privée. Mais s'il va sur scène, il est éteint, c'est-à-dire qu'il a éteint sa PlayStation. (rires)
Yu-ki : Bien sûr que je suis sur scène !


On dit souvent que vous entretenez une relation spéciale avec vos fans européens. Que représentent-ils pour vous ?

miku : Il y a longtemps, Yu-ki s'est tapé une Cafekko en Russie. (rires)
Yu-ki : Il ment !
miku : Une relation spéciale...? Yu-ki a beaucoup de sex friends. (rires)
Yu-ki : Non !!!
Teruki : Au début de notre carrière, nous ne nous étions pas rendus compte que nous avions autant de fans à l'étranger. Un jour, notre manager a commencé à recevoir des messages nous demandant si nous aimerions donner un concert ou une tournée à l'étranger. Mais il n'y a pas prêté attention car il pensait que c'était du spam. Suite à ça, nous avons commencé à faire plus attention à nos fans étrangers sur internet qui regardaient nos clips et dansaient dessus. Cette relation spéciale vient du fait que nous savons que tous les fans en Europe nous attendaient. Ils nous ont attendus très très longtemps.


Merci beaucoup d'avoir pris le temps de nous répondre.

An Cafe : Merci beaucoup.


Nous vous souhaitons à tous de passer un très bon concert ce soir, un bon retour au Japon et le meilleur pour tous vos futurs projets.

An Cafe: Arigatou gozaimasu.


JaME souhaite remercier An Cafe, l'interprète Midori et Gan-Shin Records pour avoir rendu cette interview possible.
items liés
artistes liés
commentaires
blog comments powered by Disqus
publicités