Interview avec VAMPS

interview - 04.05.2014 07:00

Ils sont de retour pour sucer votre sang. Avant son seul concert européen à Londres, VAMPS a discuté avec JaME.

Le duo de rock VAMPS est de retour pour son second concert londonien en six mois. Le duo se produit en live exclusif au KOKO de Camden. La veille de leur concert, K.A.Z et un HYDE aux allures de mort-vivant, ont pris le temps de discuter avec JaME de la domination anglaise, du fait de parler anglais et de leur éternelle jeunesse.


Bienvenue à Londres. C'est la seule ville européenne dans laquelle vous jouez, pourquoi l'avoir choisie ? Et pourquoi être de retour si vite ?

K.A.Z : Nous sommes revenus pour récupérer un truc que nous avions oublié.
HYDE : Nous voulons nous concentrer sur le marché européen. Londres est notre point de départ.


Qu'est-ce qui sera nouveau cette fois-ci ?

HYDE : La scène sera plus grande et ressemblera plus à ce à quoi nous sommes habitués. Nous pourrons ainsi plus facilement montrer notre véritable style.


Avez-vous eu plus du temps pour visiter la ville cette fois-ci ? Y a-t-il quelque chose que vous aimeriez voir en particulier ?

HYDE : Nous n'avons pas du tout le temps !
K.A.Z : Nous n'avons pas eu le temps pour le moment, mais nous pouvons admirer les paysages depuis la voiture pendant nos déplacements. Londres est une ville très élégante, avec la mode et tout le reste. Donc même si nous ne sommes ici que pour jouer en concert, nous pouvons encore profiter de tout ce qui nous entoure.


Nous venons d'apprendre cette semaine que vous allez jouer au Download Festival en juin ! Que ressentez-vous à l'idée de jouer dans un grand festival de rock anglais ?

HYDE : Nous sommes très confiants pendant nos concerts, et c'est ce que nous voulons montrer à tout le monde. Donc nous sommes vraiment excités à l'idée de jouer dans un festival de cette envergure.


Prévoyez-vous de jouer dans d'autres festivals ?

HYDE : On aimerait beaucoup.


Pendant votre concert au Zepp Tokyo qui a eu lieu plus tôt cette semaine, vous avez déclaré être en train de tourner un nouveau clip. Pouvez-vous nous en dire plus ?

HYDE : Eh bien, d'ordinaire je n'ai pas ces crocs (il ouvre la bouche pour les montrer).


Donc c'est juste un indice !

HYDE : Oui, et ça aussi... (il montre ses mains aux ongles fourchus)


Vous avez enregistré toutes les chansons de SEX BLOOD ROCK N' ROLL en anglais. Quelle a été la réaction des fans ? Vous perçoit-on différemment depuis la sortie de cet album tout en anglais ?

HYDE : Je ne suis pas sûr pour les fans japonais, mais lorsque nous avons joué dans les pays européens après la sortie de cet opus, j'ai vraiment ressenti une différence positive dans les réactions des fans. Ils chantaient les paroles, ce qui nous prouve qu'ils en avaient compris le sens et qu’ils s'en étaient emparés. Ils continuaient de chanter spontanément, et ce fut vraiment facile de jouer en concert face à des réactions si positives. Pour nous, ce n'est pas une version anglaise de l'album, mais quelque chose de tout à fait distinct. C'est notre premier album étranger, un peu comme une carte de visite. C'est pour promouvoir notre musique en Europe, et montrer à tous ce que nous sommes.


Est-ce que cela signifie que toutes vos prochaines sorties seront aussi disponibles en anglais ? Pensez-vous que cela affecte votre façon de composer des chansons ?

HYDE : Nous nous concentrons toujours sur les marchés japonais et étrangers. Mais l'essentiel, c'est que nous travaillons vraiment dur notre anglais et que dans un sens, ça nous rend plus cool.


Au concert de demain, vous débuterez par WORLD'S END, la version entièrement en anglais de AHEAD. AHEAD était déjà presque entièrement en anglais, donc pourquoi avoir choisi de sortir une autre version ?

HYDE : En y repensant, je me dis que, puisqu'elle est majoritairement écrite en anglais, j'aurais dû l'écrire entièrement dans cette langue dès le départ ! Mais c'était important d'y laisser un peu de japonais car ça la rend plus accrocheuse, et je voulais garder cet effet.


Est-ce que votre anglais a pu s'améliorer?

HYDE : Non, pas du tout ! Lorsque j'enregistre, je suis très strictement encadré par un tuteur pour que ma prononciation soit meilleure.
K.A.Z : C'est plus simple de comprendre les paroles de groupes étrangers depuis que je suis allé à l'international. C'est vraiment quelque chose d'important.


Le live de demain au KOKO sera retransmis en direct au Japon. C'est la première fois qu'un groupe fait ça, puisque c'est plutôt l'inverse d'habitude. Vous jouez tellement de concerts au Japon, pourquoi avoir pris cette décision ?

HYDE : C'est très rare pour les groupes japonais de jouer à l'étranger, dont c'est très intéressant pour les fans au Japon de voir un groupe japonais se produire dans un autre pays.


Pensez-vous le refaire une prochaine fois ?

HYDE : Aussi souvent qu'on nous le demandera !


Je suis sûr que ce sera le cas ! Vous avez repris certains artistes anglais - Trouble de Shampoo, Life on Mars? de Bowie. Quel impact la musique anglaise, et plus généralement la musique internationale, a-t-elle sur vous ?

HYDE : On écoutait beaucoup de musique dans les années 1980 : du rock anglais et du pop rock américain. Je considère que des groupes tel que Depeche Mode ont une très forte influence, et j'espère que cela se ressent dans ma musique.
K.A.Z : Dans les années 1980 et le début des années 1990, la musique anglaise était florissante. Il s'est passé la même chose au Japon avec la musique anglaise, c'était simultané. Et la musique anglaise était très influente dans ces deux pays au même moment. Nous étions donc très influencés par ce type de musique, mais puisque nous sommes japonais, nous étions aussi influencés par la musique japonaise. Notre musique serait donc un mix de ces deux styles.


Quels artistes aimeriez-vous reprendre ?

HYDE : Quelque chose du genre de Depeche Mode.
K.A.Z : Duran Duran (rires)!


Et concernant les autres artistes japonais ?

HYDE : Nous avons repris certains artistes japonais pendant nos concerts, mais pas correctement. Nous avons aussi repris des artistes internationaux en fonction de ce qui intéressait les fans étrangers. C'était une façon de les amener vers notre musique. Malgré tout, il y a beaucoup de bons artistes japonais et nous ne sommes pas contre cette idée. Ça serait une bonne idée de reprendre une chanson japonaise en anglais.


Votre nom de scène est VAMPS. En tant que vampires, qui aimeriez-vous mordre?

VAMPS : Hmm... N'importe quelle femme.
K.A.Z : Quelqu'un d'anglais ! Une fille anglaise.


On dirait que vous ne vieillissez jamais. Peut-on considérer que c'est une preuve que vous êtes bien des vampires ?

K.A.Z : J'ai une fermeture éclair dans le dos. Ce n'est qu'un costume.
HYDE : Oui nous sommes des vampires.


HYDE, vous allez avoir un concert au National Stadium avec L'Arc~en~Ciel, et vous K.A.Z, vous allez vous lancer dans une tournée avec OBLIVION DUST.
Ne vous arrêtez-vous donc jamais ?


HYDE : Parfois je ressens le besoin de faire une pause, mais j'ai aussi la responsabilité de rendre les fans heureux, de faire de la bonne musique et de jouer des concerts. Donc même si je n'ai pas le temps de me reposer, ça me va.
K.A.Z : Travailler trop dur et ne se concentrer que sur son travail est contre productif. Donc je dois trouver un équilibre entre mon job et mes hobbies. C'est ce qui est le plus difficile.


Qu'aimeriez-vous faire de votre temps libre ?

HYDE : J'aimerais aller dans un onsen.
K.A.Z : Je veux aller faire du snowboard.


Quelle est la prochaine étape pour VAMPS ?

HYDE : Nous voulons vraiment être plus connus en Angleterre. C'est notre point de départ pour aller beaucoup plus loin.


Nous sommes très impatients de voir ça. Enfin, avez-vous un message pour vos fans ?

HYDE : Nous sommes en train de composer au Japon, donc c'est très rafraîchissant de venir ici en Angleterre. Nous avons beaucoup de chance. J'aimerais boire un peu de sang puis rentrer à la maison.
K.A.Z : Nous avons désormais plus d'opportunités de nous produire à l'étranger, et nous en voulons encore plus. C'est très important pour nous que tout le monde puisse avoir accès à notre musique, non seulement en Angleterre mais aussi dans d'autres pays. Ce genre d'opportunité est très important pour nous en ce moment.


JaME voudrait remercier VAMPS, son management, et le studio Metropolis pour avoir rendu cette interview possible. Merci également à Risa Mori de Metropolis pour son aide et pour la traduction.
artistes liés
concerts et événements liés
VAMPS 28/03

VAMPS
London - United Kingdom
KOKO
commentaires
blog comments powered by Disqus
publicités