Schwarz Stein - GEBET

chronique - 29.04.2014 07:00

Après dix ans d'absence, Schwarz Stein est de retour avec un nouveau single déjà culte, GEBET.

Annoncé en février, le duo Schwarz Stein marque cette année son grand retour après dix longues années de séparation. Kaya et Hora ne perdent pas de temps puisque leur premier single, GEBET, est sorti en mars dernier. Après une si longue absence, nous n'avons pu résister à l'envie de nous replonger dans l'univers du groupe.

GEBET s'ouvre sur l'unique piste inédite de l'opus, lapis lazuli. L'introduction se fait tout en légèreté et a le mérite de nous mettre dans l'ambiance instantanément. La voix profonde de Kaya se superpose à l'instrumentation, nous plongeant dans un univers disparu depuis trop longtemps. Le refrain est une explosion de fraîcheur, rythmée par les sons électro qui font toute la particularité du groupe et transportée par le timbre grave et puissant du chanteur. La chanson est dansante et emporte son auditeur. On n'en attendait pas moins du duo dont le talent n'est plus à prouver. lapis lazuli se révèle être un excellent titre et nous fait renouer agréablement avec Schwarz Stein.

S'ensuit un remix de Rise to Heaven, qui devient pour l'occasion Rise to Heaven -2014-. Bouffée de nostalgie immédiate, Schwarz Stein nous replonge dix ans en arrière. La reprise est réussie, le duo n'a pas pris une ride. Le rythme électro nous guide de bout en bout et la voix de Kaya s'avère toujours aussi chaleureuse et ensorcelante. Un court morceau de piano nous permet de refaire surface brièvement avant que la mélodie entraînante ne nous emporte à nouveau. Le titre s’éteint rapidement sur les échos répétés des dernières notes.

Serait-ce déjà fini ? Et bien oui... ou presque. Le single comporte aussi les pistes instrumentales des deux chansons précédemment évoquées. Peu d'intérêt donc pour les deux derniers morceaux de l'opus, si ce n'est nous rappeler l'incroyable talent de Hora qui n'a pas son pareil pour créer un univers musical riche et profond. La magie opère, le compositeur n'a rien perdu de son talent.

GEBET s'avère être une excellente mise en bouche. Schwarz Stein est bien de retour et son avenir est plein de promesses. Le duo fonctionne toujours aussi bien et l'univers électro-gothique qui le caractérise est toujours aussi riche et empreint d'une maturité qui semble toute naturelle chez les deux musiciens. Après un premier opus aussi réussi, on ne peut qu'en demander toujours plus et espérer de nouvelles sorties dans un futur proche. Une évidence : Schwarz Stein nous avait trop manqué et son retour sera sans doute l'une des meilleures choses qui pouvait arriver à la scène musicale japonaise en cette année 2014.
items liés
artistes liés
commentaires
blog comments powered by Disqus
publicités