Concert de YOSHIKI à Japan Expo

live report - 17.09.2014 07:00

YOSHIKI s'est produit sur la scène du Live House de Japan Expo le 4 juillet. Retour avec JaME sur ce mini-concert.

Célèbre leader du groupe X JAPAN et artiste aux multiples talents, YOSHIKI était l'invité d'honneur du quinzième anniversaire de Japan Expo. Habitué de ce festival, il est venu pour la première fois en 2007 lors d'une conférence et en 2011 quelques jours avant le concert d'X JAPAN au Zénith de Paris. Le 4 juillet, le pianiste a donné un mini-concert au Live House de Japan Expo, en l'honneur de son album YOSHIKI Classical. C’est donc l'occasion pour les fans qui ont manqué son live au Trianon le 26 mai de se rattraper.

Vers 13 h 45, le Live House de Japan Expo se remplit peu à peu. Des admirateurs de la première heure sont présents et échangent sur les différentes performances de l'artiste en solo ou avec X JAPAN. Certains viennent pour la première fois écouter cette légende du visual kei. Sur scène, le piano est déjà installé et quatre places sont prêtes à accueillir les cordes qui accompagneront le musicien dans ce showcase. À 14 h 15 précises, les lumières de la salle s'éteignent. Un mini-film est lancé sur les écrans disposés de part et d'autre de la scène. Dans cette vidéo, YOSHIKI est interviewé par un journaliste américain. Le pianiste évoque son enfance, le décès prématuré de son père. Puis des images de divers lives succèdent aux paroles poignantes de YOSHIKI.

Après que les trois violonistes et la violoncelliste aient pris place sur scène, l'artiste tant attendu arrive enfin, sous les ovations du public très enthousiaste. Installé au piano, YOSHIKI commence fort son concert avec l'interprétation de Forever Love. L'atmosphère de la salle change imperceptiblement. L'enthousiasme du public se calme et laisse place à la beauté de la musique. Intense et touchante, beaucoup se souviennent que cette mélodie a été jouée lors des funérailles du légendaire guitariste hide. Une fois la chanson terminée, YOSHIKI prend le micro et s'adresse directement aux auditeurs en anglais, demandant si ça va et remerciant très chaleureusement les personnes venues spécialement pour lui. Après avoir annoncé le morceau suivant, YOSHIKI se rapproche de son piano, les premières notes du thème du dixième anniversaire du règne de l'Empereur du Japon résonnent. Le quatuor de corde débute le thème doucement, YOSHIKI se joint à lui de manière subtile et fine, la symbiose entre eux est totale. La musique prend fin, retour à la réalité pour les quelques centaines de personnes présentes.

YOSHIKI se tourne vers l'assistance mais quitte la scène précipitamment. Revenant avec l'illustrateur Tatsuro Iwamoto, le musicien reprend son micro et présente la nouvelle performance. Tandis que l'artiste peintre tentera d'improviser un tableau, YOSHIKI se joindra à lui au piano. Ainsi, sous les yeux de l'assistance, le dessinateur se lance dans l'élaboration de sa toile au son des notes du célèbre musicien. A mesure que les coups de pinceaux de l'artiste matérialisent un portrait, YOSHIKI, suit attentivement son évolution. Finalement, ce sont les traits ciselés du pianiste qui apparaissent. Ému, Yoshki déclare qu'il en fera don à sa fondation caritative.

YOSHIKI entame ensuite la chanson Hero, thème du film d'animation Saint Seiya: Legend of Sanctuary. Il est accompagné de la chanteuse, Katie Fitzgerald. Elle est concentrée. Sa voix riche et profonde ainsi que le jeu subtil de l'artiste donnent beaucoup d'intensité à ce morceau. Sur les écrans sont diffusés des extraits de l'anime. Puis, la chanteuse se retire sous les applaudissements du public. Enfin, YOSHIKI demande à l'assistance quelle chanson elle aimerait entendre. Les propositions fusent de part et d'autre : I.V., Art of life. Finalement, Tears est retenue. Katie est rappelée pour accompagner une nouvelle fois le pianiste. Timide et un peu gênée, la chanteuse dit qu'elle ne connaît pas très bien les paroles de la chanson. Beau joueur, YOSHIKI demande à ses fans d'aider Katie Fitzgerald, ce qu'ils acceptent bien volontiers. Les premières notes résonnent, des frissons passent dans l'assistance, qui écoute attentivement. Chacun aide la jeune femme en fredonnant les paroles : « dry your tears with love ».

Touché par son public, YOSHIKI souhaite lui rendre hommage en jouant L'hymne à l'amour d'Edith Piaf, une interprétation forte en émotion. Sous les ovations de l'auditoire, c'est ému que YOSHIKI reprend la parole. Il mentionne qu'il est venu à Japan Expo quatre fois par le passé. Un rêve de hide l'a incité à venir une première fois en France. Pour rendre hommage à toutes les personnes disparues et chères à son cœur, hide, son père et Taiji Sawada (ancien bassiste), YOSHIKI rejoint son piano et commence une chanson des plus poignantes. Les cordes résonnent en chœur avec le piano. En même temps sont diffusées sur les écrans des images du jeune YOSHIKI et de son père. Le jeu de YOSHIKI est émouvant et bouleversant. Des extraits de concerts et de coulisses d'X JAPAN sont aussi diffusés. L'auditoire peut voir ainsi des rétrospectives du Dahlia Tour, du Last Live de 1997 ainsi que la dernière rencontre de Taiji et des membres d'X JAPAN lors de leur concert au Nissan Stadium en 2010. Dans ce film, défilent certainement les moments forts de la vie du musicien. Les violonistes continuent de jouer tandis que YOSHIKI, très ému s'arrête et regarde ces images.

Après une heure de spectacle, la dernière chanson, et pas des moindres, est annoncée. YOSHIKI gâte son public avec Endless Rain. La salle reprend avec lui le célèbre refrain. YOSHIKI précise à l'assistance l'importance que revêt ce morceau pour lui. Quelques mains s'agitent en rythme et finissent par applaudir frénétiquement. Enfin, la musique s'arrête, retour à la réalité pour tout le monde. YOSHIKI remercie le public ainsi que les quatre musiciennes qui l'ont accompagné avec talent. Après quelques minutes, le célèbre batteur annonce une tournée mondiale avec X JAPAN. Puis, il sort de scène sous une standing ovation.

Malgré un petit retard, YOSHIKI a offert plus d'une heure de concert à ses fans. A retenir de cette prestation de qualité, une grande intensité et l'immense sensibilité de cet artiste hors-norme. Il a aussi montré sa proximité avec son public et la simplicité avec laquelle il communique ses émotions.


Set list :

Miracle SE
Forever love
Anniversary
Improvisation avec Tatsuro Iwamoto
Hero
I.V.
Tears
L'hymne à l'amour
Without You
Endless rain



Toutes les photos de Yoshiki sont sur le site de LuLu Photographie
items liés
artistes liés
commentaires
blog comments powered by Disqus
themes liés

Japan Expo 2014

galerie photos
publicités