Interview avec Wagakki Band

interview - 26.09.2014 07:00

Nous avons eu la chance d'interviewer le groupe Wagakki Band lors de son passage à Japan Expo.

Bonjour. Pour commencer, pouvez-vous vous présenter pour les personnes qui ne vous connaissent pas encore ?

Suzuhana Yuko : Nous sommes un groupe de rock, résultat d’une fusion entre des instruments traditionnels comme le koto, le shamisen, ou le wadaiko, et des instruments occidentaux, le tout accompagné de shigin. (Ndlr : Chant sous forme de poésie japonaise)


Comment s’est formé le groupe ? Comment vous êtes-vous rencontrés ?

Suzuhana Yuko : Les membres du groupe sont tous des amis à moi. C’est d’ailleurs pour cela que nous sommes très proches et très familiers. Au début, je faisais du shigin. Nous étions ensemble avec les filles vu que l’une d’elle joue du koto et l’autre du shakuhachi. Au fur et à mesure, nous avons commencé à rencontrer les autres membres du groupe via le site de streaming où nous avions posté des vidéos de nos performances.


Que signifie Wagakki band ? Pourquoi ce nom et quelle est sa signification ?

Suzuhana Yuko : “Wagakki” est le nom des instruments traditionnels japonais, tandis que “band” symbolise le groupe et donc la fusion des deux côtés : le Japon et l’Occident.


Votre premier album VOCALO Zanmai, s’est classé plutôt bien après sa sortie. Quelle en était la raison à votre avis ?

Suzuhana Yuko : VOCALO Zanmai fusionne des côtés contemporain et traditionnel de la musique, ce qui lui a donné un grand impact auprès des jeunes qui ne connaissent pas forcément les instruments traditionnels japonais. Je pense que c’est pour cela que nous avons réussi avec cet album.


Toutes les pistes de votre album sont des reprises. Pouvez-vous nous en dire plus concernant l’enregistrement de celles-ci. Est-ce qu’il a été difficile de les réarranger ? Pourquoi avoir choisi ces chansons en particulier ?

Suzuhana Yuko : Nous avons choisi les chansons préférées de chacun. Il y a des sentiments exceptionnels dans chaque morceau.


Parmi ces titres on retrouve Episode.0 de GACKT et Yoshiwara Lament de Asa. Que pouvez-vous nous dire par rapport à ces réarrangement spécifiques ?

Suzuhana Yuko : Nous avons fait des arrangements pour toutes les chansons et pas que celles-ci. Toutes les chansons sont des reprises mais pour Yoshiwara Lament, c’est Asa qui a écrit les paroles. C’est donc la différence par rapport aux autres. Et dans Episode.0, c'est un homme qui chante alors que d'habitude c'est toujours moi.


Étant donné que toutes vos dernières sorties sont des reprises, pouvons-nous espérer dans le futur des chansons de votre création ?

Suzuhana Yuko : Au Japon est déjà sortie une chanson composée par moi-même. Aussi bien les paroles que la musique. D’autres vont venir bien sûr. A l'avenir, nous ne comptons jouer que des chansons originales. Vous pouvez d’ailleurs allez sur YouTube pour écouter nos derniers morceaux.


C’était votre premier concert en Europe. Qu’avez-vous pensé de celui-ci et du public ?

Suzuhana Yuko : C’était notre tout premier concert à l’étranger. Sur notre site, le nombre de visites a considérablement augmenté et les commentaires se sont également multipliés dans d’autres langues. Malgré tout, nous avions très peur de venir ici. Nous sommes heureux d’être appréciés par des fans étrangers. En venant ici, nous nous sommes rendus compte que nous avions des fans ici. Des Français ont chanté en japonais avec nous pendant le concert. Beaucoup de gens ont également discuté avec nous en japonais. Nous avons été réellement surpris et nous avons vraiment apprécié.


Vous allez bientôt donner votre premier concert oneman au Japon. Pouvez-vous nous en dire plus à ce sujet ?

Suzuhana Yuko : Nous allons jouer toutes les chansons présentes dans l’album VOCALO Zanmai. Nous allons également faire écouter chaque instrument qui est joué par chaque membre du groupe.


Lors du showcase de tout à l’heure, il y avait un joueur de shakuhachi. Depuis combien de temps en jouez-vous ? Est-ce que votre façon de jouer de cet instrument est traditionnelle ou non ?

Kaminaga Daisuke : A l’origine, j’ai une licence de shakuhachi et j’ai un titre de maitre de cette école. Lorsque je joue des musiques classiques, je ne bouge pas car c’est traditionnel. Mais c’est vrai que pour jouer avec Wagakki Band, je bouge beaucoup et je dois jouer vite. C’est vraiment différent.


Pouvez-vous laisser un message pour nos lecteurs ?

Suzuhana Yuko : C’est le début de notre activité à l’étranger donc j’espère que nos fans vont continuer à nous soutenir.


JaME tient à remercier Wagakki Band ainsi que Avex pour avoir rendu cette interview possible.
artistes liés
commentaires
blog comments powered by Disqus
themes liés

Japan Expo 2014

galerie photos
publicités