Interview avec Church of Misery

interview - 29.09.2014 07:00

Interview avec Church of Misery avant son concert au Kuudes linja à Helsinki.

Interview avec Church of Misery avant son concert au Kuudes linja à Helsinki, le 24 avril 2014.


Bienvenue en Finlande !

Tatsu et Hideki : Merci !


Comment allez-vous ?

Tatsu : Je suis très excité. C'est chouette d'être de retour en Finlande. C'est la troisième ou la quatrième fois que nous venons.


Comment s'est passé votre concert d'hier à Tampere ?
Hideki : C'était bien, on a passé un bon moment.
Tatsu : C'était la toute première fois qu'on jouait à Tampere.


Vous êtes aussi allés à Helsinki et...Oulu ?

Hideki : Oui, on s'est produit plusieurs fois à Oulu.


Quel temps faisait-il ? Faisait-il froid ?

Tatsu : Oui ! Nous sommes souvent venus en Finlande l'hiver. Mais l'été c'est vraiment beau et verdoyant. Une fois, on a même loué un cottage.


Vraiment ?

Tatsu : C'était marrant ! On a pêché, bu et fait un barbecue...


C'est super que vous ayez pu découvrir cette facette de la Finlande ! Quel genre de musique aviez-vous l'habitude d'écouter lorsque vous étiez plus enfants ?

Tatsu : Mon grand frère écoutait Led Zeppelin, Deep Purple et d'autres groupes de hard rock. Ça a beaucoup influencé mes goûts musicaux.


On retrouve beaucoup le thème du sérial killer dans vos paroles. Avez-vous déjà pensé à écrire à propos d'autres sujets ? Ou à changer votre concept ?

Tatsu : Ce sont les serial killers qui m'intéressent. Depuis mon enfance je lis des livres et regarde des films qui traitent des serial killers.
Hideki : Depuis que tu es enfant....(rires)
Tatsu : (rires) Dans tous les cas, c'est un thème qui colle parfaitement à notre musique.


Etes-vous d'accord ? (Hideki)

Hideki : Oui. Mais j'aime aussi les films Disney...
(rire général)


Je vais guetter la sortie de votre chanson Disney !

Tatsu : Je m'intéresse aussi aux westerns donc peut-être qu'un jour...
Hideki : On fera une chanson Disney.
(tout le monde rit)
Tatsu : Non, on doit faire une chanson de western !


Le morceau Düsselford Monster (Peter Kürten), issu de votre dernier album Thy Kingdom Scum, est le plus long du CD et l'image de Peter Kürtens lui sert de jaquette. Pourquoi l'avoir choisi ?

Tatsu : Tout simplement parce que c'est le plus intéressant et le plus brutal sérial killer de l'histoire.


A l'heure actuelle, la musique metal tend à devenir la même partout dans le monde. Quelles différences voyez-vous entre les différents groupes de metal, comme par exemple entre des groupes japonais et des groupes étrangers ?

Tatsu : Les techniques de production musicale et la qualité de la musique sont plutôt les mêmes partout dans le monde. Cependant, les groupes se concentrent sur différents aspects du metal et c'est ce qui constitue les différences entre les formations. Certaines ne s'intéressent qu'à la production d'albums les uns après les autres, mais personnellement je pense que le plus important est de faire des tournées mondiales le plus souvent possible.


Vous êtes plutôt actifs en matière de tournée.

Hideki : Oui. Le Japon est un pays plutôt petit. Impossible de s'y cantonner.
Tatsu : Il y a peu de groupes de metal japonais qui font autant de tournées que nous.


La semaine dernière vous étiez à l'Inferno cruise à Oslo. Etait-ce la première fois que vous faisiez ce genre de choses ?

Hideki et Tatsu: Yeah.


Comment était-ce ?

Hideki : Incroyable !
Tatsu : Lorsqu'on nous a invité, on ne connaissait pas tout. ”Inferno cruise avec Church of Misery ? Pourquoi pas ?”, voilà ce que nous nous sommes dit.
Hideki : Oui. ”The Pirates of Misery ?”
Tatsu : Cependant, cette croisière a été une expérience formidable.


Et concernant les autres groupes ?

Tatsu : Il n'y avait pas d'autres groupes, nous étions les seuls. Et le public ne comportait qu'une centaine de personnes.
Hideki : C'était une toute petite scène.
Tatsu : La météo était bonne, le soleil brillait, les gens buvaient, se reposaient et appréciaient la musique. C'était super.


Vous vous êtes essentiellement concentrés sur vos concerts dernièrement. Mais avez-vous également travaillé sur de prochaines sorties ?

Hideki : On travaille actuellement sur de nouvelles chansons.
Tastu : Nous avons déjà créé quelques nouveaux morceaux et j'ai une tonne d'idées. On va essayer de finir un nouveau CD cette année. On aimerait sortir un nouvel album.


Pour finir, quel est le plus grand avantage à être musicien ?

Hideki et Tatsu : Faire des tournées.
Tatsu : Rencontrer les fans et discuter avec eux.


Voilà c'est fini. Merci beaucoup !
Hideki et Tatsu : Merci !


JaME remercie Blow Up That Gramophone, Vibra Agency et le groupe pour cette interview.
artistes liés
commentaires
blog comments powered by Disqus
galerie photos
publicités