Live Report du showcase d'Airly

live report - 26.10.2014 08:00

Live Report : Airly mini-concert sur le stand Wakanim Music !

Les idoles occupent chaque année une place de plus en plus importante lors de la Grand-Messe Japan Expo.
Cette année, Wakanim inaugure son stand Wakanim Music ! dédié à la musique japonaise. Parmi les invités qui se produiront sur la mini-scène attenante au stand, deux idoles tokyoïtes sont grandement attendues.

L'idole indépendante Airly, qui se produit dans des music bars et des clubs de la région de Tokyo, ouvre les festivités en donnant un showcase le premier jour du festival.
Airly, anciennement connue sous le pseudonyme de Momoco, s'est faite connaître du public français par l'intermédiaire du J-Top, émission hebdomadaire établissant le classement de popularité des clips musicaux diffusés sur la chaîne musicale Nolife.
Airly, auteur et depuis plus récemment compositrice, s’est un peu éloignée de l'archétype musical pop kawaii et sucrée des idoles pour proposer à présent un style musical plus nuancé. Elle joue du piano durant ses concerts, rendant ses prestations plus acoustiques. Pour illustrer ce changement, elle a adopté sa nouvelle identité : Airly.

Une idole chaleureuse et proche de son public

Il est presque 15 heures et Airly arrive sur le stand Wakanim Music ! vêtue d'une ravissante robe de princesse rose bonbon.
Les spectateurs curieux se sont pressés autour de la scène, l'affluence est telle qu'il est désormais difficile de circuler autour du stand.
Le mini-concert commence à peine et déjà la jeune chanteuse va à la rencontre de son public. Elle passe d’un spectateur à l’autre en leur pinçant la joue gentiment. L’auditoire se laisse prendre au jeu, la glace est brisée et le contact passe bien entre la chanteuse et l'audience.
Airly aime la France et a appris quelques mots en français, entre deux chansons elle s’adresse à son auditoire dans la langue de Molière.
A présent, la communication avec les spectateurs est assurée et l’artiste est rassurée par l’accueil du public français. Airly peut chanter sa prochaine chanson Fluffy Bunny. Ce morceau demande une certaine symbiose avec le public pour être réussie. En effet, lors du refrain, l'audience imite la chanteuse qui mime le mouvement de balancier des oreilles d’un lapin en agitant ses mains de chaque côté de sa tête. Le public est encore assez timide mais quelques courageux s’essayent à cet exercice amusant.

La chanson suivante est empreinte de gaité et possède un rythme entraînant. L'auditoire est à présent plus à l’aise et accompagne l’artiste en applaudissant. Airly, consciente que les spectateurs français ne saisissent pas tous la signification des paroles de ses chansons, explique que la musique est un moyen de transmettre son amour à ses fans en s’affranchissant de la barrière de la langue.
La chanteuse amoureuse de la France et de sa langue (trois de ses albums ont un titre en français) assouvie un petit plaisir en reprenant le premier couplet et le refrain du titre populaire Sur le pont d’Avignon. L’artiste semble décidément très proche de son public français.
Airly chante ensuite son dernier single Kawaii Mahou, puis avec Merushi Merushi, un titre féérique aux paroles simples et au rythme entraînant, elle sollicite les spectateurs qui ne se font pas prier et reprennent le refrain avec la chanteuse. L’union avec le public est parfaite et annonce les titres suivants qui prennent toute leur ampleur lorsqu’il y a synergie entre l’artiste et l’assistance.

Le point d’orgue du concert est atteint. Airly retourne à ses plus francs succès avec son premier single Nanchatte Fantasy Love, un morceau qui possède un rythme plus soutenu à l’image de l’atmosphère de plus en plus festive et de l’assemblée électrisée par la chanteuse. On retrouve le style très idole, débordant d’énergie et de joie de vivre de ses débuts. Le public se tend, tout le monde attend la dernière chanson.
Sans aucune surprise, Airly termine son showcase par le tube très énergique Fuwaffu~ Fuwaffu~ qui l’a fait connaître en France. Dès les premières notes, les spectateurs esquissent un sourire. Ceux qui s’étaient assis se lèvent et tout le monde frappe dans ses mains. Le ravissement des fans est palpable et ils s'en donnent à cœur joie. Airly est surprise et n’a pas besoin d’expliquer comment faire pour l’accompagner : le public s’est déjà approprié la chanson. L’ambiance est à son paroxysme ! La foule agitée reprend à gorge déployée le refrain et agrémente chaque fin de couplet en criant le nom de la chanteuse pour l’encourager.

Après une trentaine de minutes, le concert se termine. Airly est vraiment ravie de la chaleur du public et de l’accueil qui lui a été réservé.
Durant Japan Expo, Airly a donné deux showcases. Elle a organisé également deux concerts en dehors de la convention et a même trouvé le temps de signer des autographes sur le stand de Nolife.
Elle reviendra transporter ses fans français, le 24 octobre prochain à l’occasion d’un dîner spectacle en Alsace.
artistes liés
commentaires
blog comments powered by Disqus
themes liés

Japan Expo 2014

publicités