Spécial Noël : Interview et Fan Q&A avec exist†trace

interview - 19.12.2014 06:00

Pour Noël, exist†trace aimerait que vous lui envoyiez des lettres emplies d’amour.

Avec onze années dans le monde musical à leur actif, les cinq membres du groupe de visual kei entièrement féminin exist†trace ne sont pas inconnus aux amoureux de la musique japonaise dans le monde entier. Leur premier voyage à l’étranger s’est déroulé en 2008 et elles ont, depuis, donné de multiples concerts en Europe et aux Etats-Unis. Avec des sorties disponibles à l’étranger et un fanclub international, il n’est pas surprenant que la notoriété des demoiselles ne cesse de croître à l’étranger.

Alors que la chaleur des festivités de Noël et du Nouvel An commence à se faire ressentir de toutes parts, exist†trace a consacré quelques instants à nos questions ainsi qu’à celles de ses fans.


L’année dernière, vous avez officiellement adopté le chant à deux voies. Quelle est la raison derrière ce changement de direction musicale, et que répondriez-vous aux fans sceptiques face à celui-ci ?

Jyo : Nous n’avons pas changé de direction musicale. Nous avons seulement étendu notre panel d’expression afin de permettre aux gens de découvrir plus amplement le monde d'exist†trace. Des chansons que nous n’avons jamais pu créer ont pu être réalisées grâce au double chant. Le processus de réflexion sur la façon dont je veux créer des morceaux avec notre nouveau style m’a aidé à grandir. Donc s’il y a des gens qui ont des réserves, je pense que je peux uniquement continuer de chanter et briller plus que maintenant.


Cette année vous avez ouvert votre fanclub international « Archangel Diamond ». Que vous ont appris vos interactions avec vos fans étrangers à propos de votre communauté de fans à l’international ?

Naoto : Je suis heureuse de savoir qu’ils aiment exist†trace plus que nous le pensions. « Archangel Diamond » va continuer d’annoncer de nouvelles choses, donc j’aimerais que vous gardiez un œil dessus. Je pense que nous pourrons avoir plus d’échanges grâce à « Archangel Diamond » parce que j’aimerais en savoir plus sur les gens vivant à l’étranger.


Le 24 septembre vous avez sorti l’album WORLD MAKER. Quel est ce monde que vous avez envie de créer ?

miko : Je veux que vous ayez l’impression de nous voir jouer en face de vous. Comme le disent les paroles, n’importe qui peut être un héros ou une héroïne ; mon souhait est que nous marchions vers demain, avec fierté.


L’un de vos rêves est de donner un concert one-man au Nippon Budokan. Après l’intense tournée Gekijyou Spiral, quel est le petit plus dont ont besoin le groupe et les fans en 2015 pour mener exist†trace à son objectif ?

Mally : Je veux que les fans nous suivent et croient en nous, quoiqu’il arrive ! Nous voulons croire en nous-mêmes et que vous aussi, et relever les défis avec la passion ardente que nous avons développée ensemble ! Merci pour votre soutien inconditionnel !


Quels thèmes et styles musicaux aimeriez-vous explorer en 2015 ?

Omi : C’est un souhait personnel, mais j’aimerais essayer de créer un clip pour une histoire magnifique comme celle de « Little Mary to utsukushiki nikushimi no Danube ».


Quelles chansons aimez-vous écouter durant la période de Noël ?

Jyo : KISS IN THE DARK d'exist†trace.

Naoto : This is Halloween de « L’Étrange Noël de Monsieur Jack ».


Quel est, selon vous, le meilleur cadeau que l’on puisse offrir à Noël ?

Jyo : Du « temps » pour sourire aux autres.

Naoto : Le meilleur concert.


Que souhaitez-vous le plus pour ce Noël et la nouvelle année à venir ?

Mally : La santé et la beauté.


Avez-vous un message pour vos fans ?

Jyo : Merci pour votre soutien inconditionnel. Même s’il y a une grande distance qui nous sépare, la musique d'exist†trace est toujours là, que vous vous amusiez ou que vous soyez tristes. Écoutez nos chansons plusieurs fois. Et un jour nous les chanterons ensemble !

miko : Même si nous ne pouvons pas aller souvent à l’étranger, je pense toujours à vous ! J’ai injecté la fougue de nos performances live dans WORLD MAKER donc j’espère que vous pourrez ressentir exist†trace où que vous soyez !

Omi : Même si une grande distance nous sépare, je sens toujours la présence des fans étrangers. Merci pour tous vos magnifiques dessins et vos messages de soutien. Écoutez WORLD MAKER, il est le reflet de nos sentiments actuels.

Naoto : Merci beaucoup pour votre soutien, même d’aussi loin. Je me sens rassurée grâce à cela. Merci pour votre soutien inconditionnel. Je veux entendre vos voix et voir vos sourires bientôt.

Mally : Vous me manquez tellement ; je déborde d’envie de vous voir ! Je vais travailler pour pouvoir passer un jour à respirer le même air que vous et vivre la passion d’un concert ensemble, alors aimez exist†trace ! Avec tout mon amour !


Questions des fans

Quel cadeau aimeriez-vous le plus recevoir pour Noël ?
- Chi no iro no bara desu, Lituanie


Jyo : N’importe quel présent venant du coeur me ravit, mais j’aime particulièrement les lettres parce que je peux lire vos sentiments !

miko : Des lettres pleines d’amour.

Omi : Le sourire des gens qui me sont précieux.

Naoto : Le meilleur alcool et la scène.

Mally : Vos commentaires sur mon Twitter ! Même si je ne peux pas répondre, je vais certainement les garder dans un coin de ma tête !


Si vous pouviez retourner dans le passé, y a-t-il quelqu’un que vous voudriez rencontrer ou voir à nouveau ?
- Koi Ashland, Etats-Unis


Jyo : Moi-même quand j’ai commencé le groupe.

miko : « You » de la chanson unforgive you.

Omi : Moi-même quand j’étais encore jeune.

Naoto : Moi-même quand j’avais 14 ans.

Mally : Je veux voir les fans que nous avons rencontrés lors de nos tournées en Europe et en Amérique !


Seriez-vous offensées si quelqu’un vous disait que vous êtes « kawaii » ?
- Fiend, Pologne


Jyo : Pas du tout ! Parce que « mignonne » et « cool » sont les mots qui me définissent, non ?

miko : J’adore ! Merci !

Omi : Je préfère « cool » que « mignonne ».

Naoto : Même si les gens ne me disent pas souvent ça, je ne prête pas attention à ce que les gens pensent de moi, parce que chacun a sa façon de penser.

Mally : Non je ne le serais pas, mais je serais confuse.


Comment êtes-vous devenues le meilleur groupe féminin au Japon ?
- Wallance Izanagi, Brésil


Jyo : Non, nous ne le sommes pas encore ! Je veux chanter et être sur scène encore plus, pour pouvoir dire « nous sommes les meilleures du Japon » avec conviction !

miko : Croire en moi et travailler dur est le seul moyen à mes yeux !

Omi : Je vais faire de mon mieux pour grandir encore !

Naoto : Je suis ravie si vous pensez que nous somme le meilleur groupe féminin japonais, mais nous avons encore beaucoup de choses à faire, je vais aller de l’avant. J’aime progresser.

Mally : Je n’en serais pas arrivée là sans le soutien que vous m’avez apporté ! Je veux aller encore plus haut dans le futur !
artistes liés
commentaires
blog comments powered by Disqus
themes liés

Joyeux Noël et Bonne Année !

publicités