Talent à surveiller en 2015 : BRIDEAR

dossier - 26.12.2014 06:00

Rencontre avec l'un des nouveaux groupes les plus brillants du mouvement « girls' metal ».

Comme 2015 arrive à grand pas, JaME vous prépare une série de quatre articles spéciaux. Nous vous présenterons des artistes prometteurs dont nous pensons qu'ils ont du potentiel. Ils pourraient avoir, dans un futur proche, un grand succès.

Pour la première partie de notre série "Talents à surveiller en 2015", JaME a rencontré l'un des espoirs les plus brillants du mouvement « girls' metal ».

Introduction 

Originaire de Fukuoka, BRIDEAR est formé en novembre 2011 par la chanteuse KIMI, la guitariste MISTURU et la bassiste HARU. La batteuse de session KAI devient membre officiel du groupe en février 2012, suivie par la seconde guitariste Misa en avril. Le même mois, BRIDEAR fait son premier live au Spiral Factory à Fukuoka.  

Le 1er août 2012 et pour la première fois, le groupe part de Fukuoka pour jouer au nonLinear Metal DymaniX 2012-Vol-7 à Nagoya. La première démo Pray / Another name sort le 8 août 2012, suivie du premier single Thread Of The Light / Roulette, le 17 mars 2013.  

Pendant ce temps-là, les filles partent en tournée dans tout le Japon. Elles font une apparition au WOMEN POWER Vol.54.. Puis au mois de mai, elles participent à la première partie du live du dixième anniversaire du groupe de Yama-B, AXBITES. BRIDEAR termine l'année 2013 sur les chapeaux de roue avec la sortie de son premier mini-album Overtum the doom le 18 décembre, et un concert en one-man au Kichijoji CRESCENDO, le 26 décembre.  

En février 2014, BRIDEAR tient son premier event BRIDEAR Present Edge Of Infinity - Vol. 1 - au BEATS STATION de Fukuoka. Le 9 mars, le groupe ouvre pour Yousei Teikoku, l'event exclusivement masculin GEGENANGRIFF : sweit. C'est en juillet que les filles retournent au BEATS STATION pour un concert en duo avec le groupe LIGHT BRINGER, dans le cadre du second Lovely Music tour 2014 ~ Reprise The Infinite Fantasy ~. Le 22 octobre, BRIDEAR sort son second single Light In The Dark / NO SALVATION.  

Depuis trois ans, les perspectives de BRIDEAR sont plus que jamais prometteuses. Le groupe continue sa tournée sans relâche et semble vouloir s'installer au sein de l'élite des "girls' metal".  


Interview :  

Comment vous êtes-vous rencontrées ? 

BRIDEAR : Avant que nous formions BRIDEAR, la chanteuse, la bassiste et la batteuse jouaient déjà ensemble dans leur précédente formation.


Qu'est-ce qui vous a amené à former un groupe de métal exclusivement féminin ?  

BRIDEAR : Nous avons pensé que ce serait sympa de voir que des femmes, et seulement des femmes puissent créer de la musique cool. Nous voulions avoir une approche de la musique avec une sensibilité toute féminine.  


Quelles sont les influences musicales principales de BRIDEAR ?  

BRIDEAR : Chaque membre est influencé par différents artistes. En général, nous sommes inspirées par les groupes de métal étrangers et japonais mais aussi par les groupes de J-Rock.  


Félicitation pour la sortie de votre nouveau single. Avez-vous des choses de prévues dans un futur proche ?  

BRIDEAR : Rien n'est encore fixé actuellement, mais nous espérons annoncer quelque chose l'année prochaine.  


Chronique



Titre de l’opus : Overturn The Doom
Date de sortie : 19 décembre 2013

Force est de constater que dans les genres musicaux bien établis comme le metal ou le hip-hop, les nouveaux artistes ont parfois besoin de deux ou trois albums avant de trouver leur propre voie. Ce n’est pas le cas de BRIDEAR. Sorti environ deux ans après la création du groupe, précédé seulement par une demo et un single, le mini-album Overturn The Doom présente cinq jeune femmes sûres d’elles, aux capacités de composition enviables.

Il est monnaie courante ces derniers temps pour les groupes de metal, tant occidentaux qu’orientaux, de commencer leurs albums par une sorte de prélude instrumental. Parfois, ce ne sont à peine que quatre pistes de cordes MIDI se répétant pendant une minute. BRIDEAR va à l’encontre de cette tendance avec New Era, une véritable ouverture orchestrale de deux minutes qui débute l’album en grande pompe.

Le premier morceau Pray marque un tournant significatif de style. Les cordes et les xylophones sont délaissés au profit des riffs oppressants des guitares de Misa et MITSURU et des grondements violents de KAI. Le larsen gémissant qui clôture la chanson annonce une nouvelle transition ; Thread Of The Light, une version allongée du premier single de BRIDEAR, constitue la première piste vraiment metal de l’opus. Avec à-propos, Imitation suit la même voie, et une bonne partie de ses cinq minutes est consacrée aux solos de Misa et MITSURU.

La plus mélodique Another Name offre un bref répit à ces rythmiques agressives, et possède l’accroche vocale la plus entraînante. Le power metal est de retour avec Voice Is To Silence, qui met sûrement le mieux en avant les compétences des deux guitaristes sur ce mini-album. Un synthétiseur est également très présent sur le refrain.

BRIDEAR fait une pause avec un ambitieux et épique morceau de sept minutes, Wing Of Hope, dominé par la voix profonde de KIMI. Au milieu de cet imposant hymne, chaque membre a droit à son moment de lumière : les guitaristes embarquent pour un impressionnant solo harmonique, KAI propose un jeu rapide comme l’éclair et même la bassiste HARU offre un rapide solo. Mais même ainsi, la piste appartient au bout du compte à KIMI. Jusqu’à la fin, des éléments d’orchestre enrichissent l’instrumental, ajoutant de la grandeur aux dernières minutes de Wing of Hope. Enfin, Misa et MITSURU tracent leur chemin jusqu’aux dernières trente secondes, donnant à Overturn The Doom une vraie touche metal.

Il convient d’applaudir le dévouement de BRIDEAR au genre qu’il a choisi ; contrairement à d’autres groupes féminins plus connus, il n’y a pas l’ombre d’une chanson pop ou d’une ballade ici. La musique est brute, pure et, par dessus tout, lourde. En espérant que cela continue ainsi, si les six pistes de Doom Of The Light ont suffit à permettre aux cinq musiciennes de faire deux concerts aux côtés de LIGHT BRINGER, imaginez à quelle hauteur un album complet de cette qualité pourrait les propulser.

items liés
artistes liés
commentaires
blog comments powered by Disqus
themes liés

Joyeux Noël et Bonne Année !

publicités