DaizyStripper “TRAGUS TOUR” Final au Akasaka Blitz

live report - 19.02.2015 06:00

Le retour du guitariste Mayu a été révélé à la fin du concert. DaizyStripper sera à nouveau un quintet.

Le groupe de visual kei DaizyStripper a osé poursuivre sa carrière nonobstant le départ temporaire de son guitariste Mayu dès la fin 2013. Malgré tout, la situation semble avoir rendu la formation, active depuis 2007, encore plus forte. Le groupe est en effet devenu plus agressif que jamais. Les musiciens ont ébloui leurs fans étrangers au Canada en mai dernier, et sorti leur sixième album TRAGUS. En juillet, DaizyStripper a entrepris une tournée nationale de 22 concerts au total. La date finale a eu lieu au Akasaka Blitz de Tokyo le 30 août. À la fin du show, le retour tant attendu de Mayu a enfin été dévoilé.

Une ovation bruyante salue les membres alors que les premières notes de EMBREM of JAIL retentissent. Le batteur Kazami, le guitariste Nao, le bassiste Rei et le chanteur Yuugiri prennent place. Le groupe déchaîne sa passion et son agressivité sur le titre G.Z.S.K.K, morceau d'ouverture de TRAGUS. Le jeu rapide de Kazami allié à la ligne de basse lancinante de Rei, produisent un boum sonique sur scène. Nao, dont le son s'est amplifié depuis le début de la tournée, ajoute à la chanson un rythme qui prend aux tripes. Au milieu de ce sillon orageux, Yuugiri chante de sa voix claire et haute, laissant transparaître à la fois force et fragilité. Même les morceaux avec des voix féminines, comme MISSING, déclenchent les violents headbangs des fans. La foule se fait présente dès le départ : elle hurle, crie, brandit le poing et se jette même sur le premier rang. “Bonjour nous sommes DaizyStripper ! Faisons de cette journée la meilleure de tous les temps. Repoussez vos limites !”, crie Yuugiri.

Puis c'est au tour de Kazami de s'emparer de la scène, ce dernier étant non seulement batteur mais aussi pianiste. Les projecteurs le mettent en lumière et le piano illumine la scène de sa teinte bleu-vert. Yuugiri retourne sur scène alors que les notes de piano emplissent le silence. “Cette chanson est pour vous”, dit Yuugiri aux fans. Ensuite SMILE WORLD débute. La voix de Yuugiri est parfaitement mise en valeur sur cette chanson d'amour émouvante. Sa voix de fausset et l'harmonie parfaite avec Kazami baignent les fans d'une grâce pure. Même une courte pause au sein du morceau transmet la chaleur des deux hommes. Peu de temps après, Rei et Nao rejoignent leurs acolytes.

Tout au long du live, le groupe ne cesse de manifester son ingéniosité. Comme sur QUALITIER LATIN, une piste pop contenant une élégante mélodie d'accordéon. “Merci beaucoup”, dit Yuugiri en français, prenant la pause avec le tambourin utilisé sur le morceau. Puis vient la chanson populaire GIRL HUNT. Pendant ce titre joyeux, les fans sont main dans la main et chantent de toutes leurs forces. Par la suite une énergie nouvelle déferle sur BLACK DROPPer. Cette piste déchaînée voit les fans se mettre à pogoter, hurler et sauter sur le premier rang où les membres versent des bouteilles d'eau. Nao joue frénétiquement de son instrument, comme s'il allait le briser. Finalement, il jette sa guitare, déclenchant une série de cris. Kazami rejoint la foule et Yuugiri le remplace à la batterie. Rei garde cependant son sang-froid, orchestrant le chaos de sa voix profonde et grâce à sa basse. Après ce titre agité, Yuugiri prend le temps de remercier les fans, les larmes aux yeux : “Merci d'avoir cru en nous, et nous croyons en vous”. Comme l'expliquent les paroles, le groupe et la foule fêtent une rencontre miraculeuse avec la dernière chanson : Kyuso Neko Kami.

Le show possède deux encore. Pendant ceux-ci, Yuugiri prend le temps de faire un MC : “Merci. Vos voix puissantes nous donnent la force de vivre. Continuons à partager nos joies et nos peines tous ensemble. Je suis très fier de mes collègues, plus spécialement de Nao, qui a fait beaucoup d'efforts pour jouer de la guitare seul. Je suis sûr que cette tournée nous a tous rendus plus forts.” Puis il introduit la chanson de conclusion. “C'est le morceau que nous avons créé à nos débuts. À l'époque, notre objectif était de continuer notre carrière pendant dix ans. Pour être un groupe, nous devons être fiers des décennies à venir. Nous allons jouer ce morceau pour vous mais aussi pour Mayu”. La dernière chanson, decade, conclut magnifiquement la tournée. “Vous êtes super ! Merci !”. Les membres s'embrassent les uns les autres à la fin du encore et font leurs adieux aux fans.

Après que DaizyStripper soit sorti de scène, les rideaux se baissent et un message vidéo débute. Les fans crient sauvagement lorsque le retour de Mayu est annoncé. Le guitariste rejoindra la formation le 2 novembre, date du début de la tournée Winter Box Disorder. À la fin de la vidéo, les silhouettes des cinq musiciens apparaissent sur l'écran. Cette annonce inattendue dépasse totalement les fans : certains se prennent dans les bras en pleurant, tandis que d'autres s'écroulent littéralement sur le sol. Cette conclusion émouvante crée sans nul doute une nouvelle vision de l'avenir brillant qui attend le groupe et ses fans.


Setlist :

1. G.Z.S.K.K
2 .MISSING
3. Manekin
4. Risou
5. Zery Crysis
6. Uso to Kagerou
7. Shooting Star
8. MOONLIGHT of JAIL
9. Vo&Pf (SMILE WORLD)
10. Majime Complex
11. PRIDE
12. Seaside Avenue
13. QUALITIER LATIN
14. GIRL HUNT
15. BLACK DROPPer
16.Kyuusonekokami

Encore 1

17. Derringer
18. STARGAZER
19. HELLO, again

Encore 2

20. Dandelion
21. Tresor
22. decade
artistes liés
commentaires
blog comments powered by Disqus
galerie photos
publicités