Interview avec Schwarz Stein à Anime USA

interview - 04.02.2015 05:00

Lors de son passage à Anime USA, JaME a posé quelques questions brûlantes à Schwarz Stein à propos de son retour sur scène.

Pour les seize ans d’Anime USA, JaME a rencontré Schwarz Stein avant son concert de samedi, pour lui poser quelques questions concernant son retour sur la scène musicale.


Bienvenue aux Etats-Unis ! Pourriez-vous vous présenter s’il vous plait ?

Kaya : Je suis Kaya, le chanteur.

Hora : Je suis Hora, le claviériste.


Kaya, lors de votre concert final en février 2014, vous avez annoncé le retour de Schwarz Stein. Qu’est-ce qui a déclenché ces retrouvailles ?

Kaya : Nous nous sommes déjà retrouvés par le passé et c’est à chaque fois un vrai plaisir pour nous. J’étais sur le point d’achever mon précédent travail avec mon projet solo en février 2014, lorsque Hora m’a contacté pour me proposer un retour officiel. Alors je lui ai répondu “Allons-y !”.


Vous vous étiez reformés brièvement en 2011 pour votre dixième anniversaire. 2014 marque la dixième année depuis votre dissolution et désormais Schwarz Stein est de retour. Est-ce une coïncidence ?

Kaya : C’est une totale coïncidence. C’était le destin !


Votre premier single est sorti en mars 2014, tout juste un mois après l’annonce de votre retour. Depuis combien de temps envisagiez-vous vos retrouvailles ?

Kaya : Ça a été très rapide. Nous avons fait l’annonce puis nous sommes immédiatement mis à travailler sur le single. Cependant, nos retrouvailles en elles-mêmes étaient dans l’air depuis presque un an.


Donc votre carrière solo va s’arrêter tant que Schwarz Stein sera actif ?

Kaya : Non. Je vais continuer en parallèle.


Vous avez tous les deux sortis de nombreux opus en solo depuis la séparation de Schwarz Stein. Comment cet éloignement vous a-t-il aidé à grandir en tant que musiciens ?

Kaya : J’ai travaillé en solo pendant huit ans et Hora s’occupait de composer mes chansons.


Bien que Schwarz Stein soit séparé, il composait toujours pour vous ?

Kaya : Oui, c’est bien ça. Par exemple, Chocolat. La plupart de mes chansons ont été composées par Hora. Selon moi, avec Schwarz Stein, nous travaillions comme les membres d’un même groupe. Après notre séparation, nous étions plutôt comme des associés. Notre façon de penser la musique a également changé. Je voyais aussi Hora de façon différente. C’est comme dans une relation de couple, on ne voit pas toujours les choses les plus importantes alors qu’elles sont juste sous votre nez. Mais si vous vous séparez, tout à coup, vous vous rendez compte de tout ce que vous ne voyiez pas avant.


Donc selon vous, l’éloignement renforce l’affection ?

Kaya : Oui ! On se comprend mieux mutuellement aussi.

Hora : Dans mon projet solo, la plupart des chansons que je crée sont instrumentales mais je chante sur certaines. Je me suis rendu compte qu’être chanteur est très difficile ! Concernant notre retour, je pense que mon objectif principal ce sont les mélodies. Sur ces huit dernières années, nous avons chacun gagné en expérience et avons essayé beaucoup de choses différentes. Cette fois-ci, nous écrivons notre musique en ayant toujours nos fans à l’esprit. Nous voulons vraiment qu’ils apprécient notre travail.


Que souhaitez-vous que vos fans étrangers apprennent de Schwarz Stein qu’ils n’auraient pas pu apprendre auparavant du fait des barrières de la langue ou de la culture ?

Kaya : Je crois que nos mélodies sont très japonaises. Donc, je pense que tout le monde peut comprendre nos paroles, même sans connaitre le japonais. Il n’y a pas de barrières.

(Kaya fait une pause pour le traducteur et réfléchit avant de reprendre.)

Kaya : Les paroles de Schwarz Stein ne sont pas particulièrement positives. Elles sont un peu sombres. Nous écrivons pour ces personnes qui ont eu de mauvaises expériences. A travers notre musique, elles ont ainsi un espace où se réfugier. Elle donne aux gens le temps nécessaire pour réfléchir et est cathartique.


Pour finir, veuillez s’il vous plait laisser un message à nos lecteurs.

Kaya : Beaucoup de fans nous ont demandé de venir aux États-Unis en tant que Schwarz Stein et nous sommes heureux de pouvoir faire de ce rêve une réalité. J’espère que nous pourrons revenir. S’il vous plait, continuez à nous soutenir.

Hora : Je voulais vraiment vraiment venir en Amérique et je suis si heureux d’être là. On adorerait avoir une autre opportunité de revenir. S’il vous plait amusez-vous pendant notre concert.


JaME souhaite remercier Anime USA et Schwarz Stein pour cette interview.
artistes liés
commentaires
blog comments powered by Disqus
publicités