Interview avec G∀LMET

interview - 04.06.2015 07:00

JaME a eu l’occasion de rencontrer MIKI, chanteuse de G∀LMET, peu avant la première tournée européenne du groupe.

Alors que le groupe de death metal féminin G∀LMET est en plein préparatifs pour sa premiere tournée européenne, la chanteuse MIKI a accordé du temps à JaME afin de répondre à quelques questions. Elle a notamment évoqué son penchant pour le chant guttural ainsi que la mission de G∀LMET de montrer, à travers le metal, le pouvoir des femmes.

Dans la mesure où il s’agit de votre première tournée européenne, pourriez-vous vous présenter à nos lecteurs ?

MIKI : Nous sommes un groupe de death metal composé uniquement de filles et venant d’Osaka, au Japon.


G∀LMET est le seul groupe de « metal féminin » à jouer du death metal mélodique. Pourquoi avoir fait ce choix ?

MIKI : Nous aimons le hard et le death metal mélodique, et nous voulons montrer au monde entier le pouvoir des femmes évoluant dans ce genre.


Votre tout premier concert à l’étranger se tiendra le 23 mai prochain en Suisse. Qu’attendez-vous de cette prestation ?

MIKI : Nous espérons que beaucoup de monde sera intéressé par notre musique et notre performance, et que G∀LMET connaîtra une renommée mondiale.


Vous allez vous produire à Annecy, une ville française mondialement connue pour accueillir le Festival International du Film d’Animation d’Annecy. Aimez-vous les films d’animation, qu’ils soient japonais ou non ? Si oui, quel est celui qui a votre préférence ?

MIKI : « Shingeki no Kyojin » (L’Attaque des Titans)


Ruki, l’habillage léopard de votre guitare est saisissant. Est-ce votre œuvre ?

Ruki : Ma guitare léopard rose ? Oui. Combat Guitars, une entreprise japonaise, l’a réalisé pour moi.


Avez-vous d'autres activités artistiques ou créatives en dehors de la musique ?

MIKI : Pas en ce moment.


Est-il exact que le tout premier concert donné par G∀LMET était en temps que copy band du groupe canadien KITTIE ?

MIKI : Oui c’est vrai.


Où puisez-vous l’inspiration pour écrire et composer vos morceaux ?

MIKI : Dans la musique de nos groupes favoris, les séries télévisées, les manga, nos expériences personnelles… Dans de nombreuses sources différentes.


Quel est le message que vous souhaitez délivrer à travers votre musique ?

MIKI : Nous voulons que plus de gens découvrent et aiment notre musique, surtout au Japon. Et nous sommes très heureuses qu’ils apprécient nos morceaux et nos concerts. Nous voulons que notre musique les transcende.


A l’image d’Angela Gossow (ex-Arch Enemy) et de Candice Clot (ex-Eths), vous utilisez une technique de chant guttural. Est-ce un moyen de donner plus de poids aux messages et aux émotions que vous souhaitez partager avec vos auditeurs ?

MIKI : Cette technique de chant permet d’exprimer un grand nombre de sentiments dans nos chansons. Pas seulement la colère, mais parfois aussi la tristesse, le pouvoir, la joie et le bonheur.


L’identité visuelle de G∀LMET ainsi que vos tenues de scène mêlent des éléments mignons, sophistiqués, et parfois également sexy, créant un contraste profond avec l’agressivité de votre musique. Quelle importance accordez-vous à votre image, et quelle est l’impression que vous voulez donner à travers elle ?

MIKI : Nous voulons que beaucoup de gens nous apprécient, et nous voulons leur montrer le pouvoir des femmes.


Avez-vous un message pour nos lecteurs ?

MIKI : Merci d’avoir lu cette interview. Nous espérons qu’elle vous a donné envie de découvrir G∀LMET, d’écouter notre musique et de profiter de nos concerts !


JaME tient à remercier G∀LMET et Michel de Metal Culture Switzerland pour avoir rendu cette interview possible.


Le clip de The Matter’s Anthem, morceau du dernier single en date de G∀LMET intitulé End To The Next, peut être visionné ci-dessous

items liés
artistes liés
commentaires
blog comments powered by Disqus
publicités