RADWIMPS à la Flèche d'Or

live report - 03.11.2015 06:00

Pour revivre la générosité, l'émotion et la bonne humeur qu'a su transmettre RADWIMPS à son public français.

C'est en ce froid soir d'octobre que le groupe de rock RADWIMPS se produisait pour la première fois en France, dans la salle parisienne de la Flèche d'Or.
A 20h30 précise le groupe monte sur scène sous les cris des fans qui se montrent surexcités dés l'ouverture des festivités. Le concert débute sur les chapeaux de roue avec DADA, un morceau hyper rythmé sur lequel le public se déchaine dès le début.

Les titres suivants seront tous accueillis par les cris de joie de la foule qui se montre très active, n'hésitant pas à reprendre les paroles en cœur avec le chanteur et à se faire entendre entre deux morceaux. Le chanteur ne tarde d'ailleurs pas à lâcher un joyeux « Thank you !! » entre deux couplets.
La guitare se montre très présente dans les compositions et il est facile de se laisser entrainer par ses riffs accrocheurs, soulignés par une batterie et une basse aux lignes soutenues. Chaque musicien a très vite l'occasion de faire preuve de ses talents en solo, sous les cris et les applaudissements de la foule.
A la fin de la troisième chanson, le guitariste entame le premier MC de la soirée en français : « Bonjour, nous sommes RADWIMPS ! Je m'appelle Akira Kuwahara. C'est la première fois que nous jouons en France. Je vous adore donc bon concert ! Amusez-vous bien ! »

Le chanteur enchaine rapidement sous les cris de la foule : « Thank you for coming ! Thank you ! », avant que la setlist ne reprenne de plus belle sur des accents plus rock.
Le public se remet à danser avec entrain. Le groupe enchaine les morceaux avec une efficacité redoutable, les solos des différents instruments venant colorer certains passages de rythmes swing, jazzy ou carrément rock'n'roll. Les influences de RADWIMPS sont multiples et apportent des couleurs particulières à leurs chansons. Impossible donc de s'ennuyer au milieu de ce festival de rythmes, tous plus enjoués les uns que les autres.

Le chanteur ne manque jamais une occasion d'aller chercher le public qui répond pourtant bien présent depuis le début du show, renforçant le lien manifestement fort entre le groupe et ses fans : « You guys having fun ? Me too !! Thank you very much !! ».
Après un nouveau morceau plein d'énergie pendant lequel l'audience reprend en cœur les « Yeah !! » impulsés par Yojiro Noda, ce dernier faisant preuve une nouvelle fois de ses talents de rappeur, RADWIMPS enchaine avec la première ballade de la soirée : Tummy. La foule se calme en suivant le rythme plus aérien du morceau qui distille une émotion palpable dans la salle. Un talent supplémentaire a ajouter au groupe qui n'a aucun mal à nous entrainer dans son univers et à créer les ambiances les plus festives comme les plus émouvantes.

La bulle d'émotion prend fin dans une salle devenue incroyablement silencieuse avant que le guitariste et le chanteur n'entament un nouveau MC, l'occasion de faire preuve de l'incroyable complicité qui les lie. En effet, Yojiro Noda se moque gentiment du guitariste en faisant remarquer qu'ils sont venus en France pour faire un concert et qu'ils étaient donc censé répéter mais que Akira Kuwahara avait du passer une bonne douzaine d'heures à faire du shopping. La salle éclate de rire dans la bonne humeur avant que le guitariste ne reprenne la main pour changer de sujet : « Laissez-moi vous présenter le chanteur Miki ! ». Ce dernier est accueilli par les applaudissements fournis de la foule. Le chanteur explique que ce dernier est présent en tant que membre de session et demande à la foule de le soutenir en conséquence et de l'applaudir grandement.

Le retour de morceaux très rock marque la fin de ce MC avec Jikkyochuukei. La chanson est merveilleusement rythmée et fait grimper la température de plusieurs degrés supplémentaires alors que les fans sautent en cœur avec les musiciens sur scène. Les riffs de guitare sont toujours aussi bien mis en valeur et le chanteur rappe à merveille. Le ton est juste, la qualité est là et la bonne ambiance plus que jamais de mise. Aucun doute, RADWIMPS a encore frappé.
Guitariste et bassiste enchainent sur le morceau suivant une battle pendant laquelle chacun s'amuse à faire preuve de ses talents en solo, à tour de rôle, le tout orchestré par Yojiro Noda qui donne le signal. Le public tape des mains pour encourager les musiciens avant que le groupe n'enchaine sur un jeu de « je monte le son, je baisse le son », la foule suivant le rythme, criant à chaque nouvelle explosion de musique. RADWIMPS sait faire le show et maintenir son public en haleine.

Les titres continuent de s'enchainer, l'audience connait les paroles et le fait savoir, pour la plus grande joie du groupe. Entre deux titres, le chanteur lance : « Do you know japanese word « Inn desu ka » ? », avant d'entamer la chanson du même titre. Les fans se mettent à taper des mains au rythme du morceau aux consonances reggae. Le chanteur tend son micro vers la foule qui reprend le refrain en cœur, se montrant une nouvelle fois au rendez-vous. C'est un nouveau temps fort de cette soirée. La communion entre la formation et son public faisant réellement plaisir à voir.

La fin du titre amorce un nouveau MC, les musiciens n'étant décidément par avares d'échanges. Le guitariste commence : « Vous vous amusez bien ? Moi, je me suis amusé aussi ! Il reste trois musiques ! ». Le chanteur poursuit : « Unbelievable ! I'm sorry about our language. ». Il explique ensuite que c'est leur première tournée européenne avant de se moquer du guitariste une nouvelle fois en lui demandant de répéter la même chose en français. Les rires fusent. « You guys are just amazing ! Thank you so much !! ».

Après un titre plus calme, les deux derniers morceaux annoncés auront des accents beaucoup plus rock et dansants, parfaits pour conclure cette soirée d'exception. Le public se défoule plus que jamais sur la guitare entraînante de Kaishin no ichigeki, sautant en cœur avec le groupe et reprenant les paroles du refrain.
Le morceau arrive bien trop vite à son terme et c'est tout sourires que les musiciens quittent la scène sous les applaudissements fournis de la foule.

Les fans demandent immédiatement un rappel, souhait qui sera satisfait par le retour rapide de RADWIMPS qui a décidé d'offrir deux morceaux supplémentaires à son public français. Groupe et fans se déchaînent une dernière fois, échangeant plus que jamais un bonheur partagé. La setlist se conclu sur une véritable ovation et de derniers remerciement de la part du chanteur : « Thank you ! We will try to come back !! » et du bassiste : « Thank you ! I'm happy !! », accueillis par de derniers cris et de grands sourires.

Ainsi, RADWIMPS était le groupe à ne pas rater en ce début de semaine. Malgré près de dix ans de présence sur la scène musicale et un succès qui ne se dément pas au Japon, le groupe a su se montrer proche de ses fans et offrir un concert de qualité, ponctué par de nombreux échanges et une bonne humeur partagée. En espérant que la formation pourra tenir sa promesse de revenir dans nos contrées et remplir une plus grande salle lors de son prochain passage, car, oui, RADWIMPS vaut vraiment la peine de faire le déplacement.


Setlist :

DADA
Gimigimic
DARMA GRAND PRIX
Okoshite
Enren
Yayu
Iron Bible
Tummy
Jikkyochuukei
Oshakashama
Masumaru
Futarigoto
Iindesuka?
Last Virgin
Kimi to Hitsuji to Ao
Kaishin No Ichigeki

Encore :
Bagpipe
Saidaikoyakusu
artistes liés
concerts et événements liés
RADWIMPS 13/10

RADWIMPS
Paris - France
Flèche d'Or
commentaires
blog comments powered by Disqus
galerie photos
publicités