Fear, and Loathing in Las Vegas au Divan du Monde

live report - 09.11.2015 06:00

Retour sur le concert explosif de cette formation incroyablement énergique.

C'est dans un Divan du Monde bondé que le groupe electrocore Fear, and Loathing in Las Vegas se produit pour la première fois en France en ce 17 octobre 2015. Les six musiciens montent sur scène sous les cris et les applaudissements fournis des fans, déjà prêts à se donner à fond. La musique punchy d'Acceleration retentit et la formation fait déjà preuve de toute son énergie avant d'enchainer avec Jump Around, titre accueilli par les hurlements de joie de la foule. Artistes et fans sautent en cœur au rythme du clavier et des riffs de guitare puissants, le tout soutenu par une batterie endiablée.

La fin du titre donne l'occasion au guitariste SXUN d'entamer le premier MC de la soirée en français : « Bonsoir la France ! On vient du Japon. Nous sommes les Fear, and Loathing in Las Vegas ! On va s'éclater ensemble ! Êtes-vous prêts la France ? ». Le public répond évidement par l'affirmative et c'est dans la liesse la plus totale que démarre l’excellente Rave-up Tonight. Les beats électro se mélangent efficacement aux éléments rock et métal, déclenchant une véritable hystérie collective. Les morceaux puissants, rapides et survoltés ne cesseront dès lors de se succéder tout au long de la soirée, le groupe faisant preuve d'une énergie hors norme mais terriblement communicative. Le public le lui rend d'ailleurs bien et la température a très vite fait de devenir étouffante alors que les headbangs répondent aux growls venus de la scène.

A noter l'incroyable performance du chanteur MINAMI qui mange littéralement la scène par sa présence. En effet, le jeune homme chargé pendant toute la soirée de hurler à pleins poumons dans son micro, est également une vraie pile électrique qui saute d'un bout à l'autre de la scène, va chercher le public , impulse des mouvements de bras et headbangs puissants, sans oublier de se charger de la partie clavier de l'instrumentation. Bref, un vrai dingue de scène qui impressionne par son dynamisme.
Le chanteur blondinet SO ne reste cependant pas en reste. Son déhanché et ses « Dancing party ! » répétés sur des morceaux plus dansants comme Shake your Body, dénotent de son double brun. Il n'hésite pas à pousser la foule à participer, les deux chanteurs se relayant à la perfection.

Le guitariste se lance ensuite dans un nouveau MC : « Est-ce que vous comprenez mon français ? Désolé pour ma mauvaise prononciation. Vous êtes là ? Faites du bruit !! ».
La salle ne se fait pas prier et hurle, toujours prête à s'amuser et à faire trembler les murs de la salle. La setlist reprend de plus belle avec des morceaux toujours aussi déchainés, les fans alternant entre sauts survoltés, headbangs, poings levés en l'air avec énergie et hurlements. Le groupe semble lui aussi infatigable, malgré l'énergie dépensée sur scène. On regrette cependant que les morceaux ne s'enchainent pas avec autant d'efficacité que certaines formations, qui donnent pourtant tout autant de force et d'énergie sur scène. En effet, les temps morts entre deux morceaux se multiplient, laissant le public dans l'attente un peu trop longtemps.
Heureusement, FaLiLV sait se faire pardonner et n'hésite pas à communiquer avec son public, et ce, malgré la barrière de la langue. Ainsi, SXUN remercie la foule : « Merci beaucoup pour cette première fois ici ! Êtes-vous avec nous ce soir ? Vous vous amusez ? », avant que SO ne surenchérisse : « Dance with me !! ».

Et c'est reparti pour une explosion de beats électro et de riffs agressifs, le tout ponctué de growls et de chant robotisé. On regrettera d'ailleurs que la setlist soit si homogène. L'univers du groupe est bien installé et possède son originalité et ses qualités, mais au bout d'un moment, chaque titre semble étrangement ressembler au précédent. Un bol d'air frais, une coupure nette, un titre en décalage avec les autres, bref, un peu de surprise dans ce monde de brute serait le bienvenu !
Fort heureusement, ça n'empêche pas de s'amuser et de passer un bon moment, notamment avec les très bonnes Starbust, Thunderclap et Let me hear, qui délivrent tout leur potentiel en live.

Toujours aussi bavard, SXUN reprend son souffle pour faire passer un message plus profond : « Notre culture est différente, notre langue est différente, mais on peut vivre ensemble avec des valeurs différentes. ». Un peu plus tard, il ajoute : « Merci beaucoup ! Nous sommes heureux d'avoir donné ce concert en France ! Merci beaucoup tout le monde ! Encore deux chansons ! On ne vous oubliera pas ! ».
La fin se rapprochant donc à grands pas, les fans se déchainent de plus belle, pour le plus grand plaisir du groupe qui en fait de même. Le chanteur blond hurle : « Thank you so much ! Are you ready to dance ? Everybody sing along with me !! ». Et c'est avec Love at First Sight que le groupe conclu cette soirée de folie. Chacun danse en rythme une dernière fois, les six musiciens headbanguant en cœur, pendant que le public chante à pleins poumons le refrain.
Les dernières notes de musique se meurent sous les cris et les applaudissement des fans qui aimeraient encore s'amuser. Malheureusement, après d'ultimes remerciements : « Bye bye ! See you next time ! Thank you ! », FaLiLV quitte définitivement la scène, le traditionnel rappel n'étant pas au programme ce soir.

Fidèle à sa musique à la fois puissante, dansante et sursaturée, FaLiLV aura donc offert au public français un show explosif d'une rare intensité. La soirée fut placée sous le signe du défoulement et de l'amusement partagé. La setlist reste cependant un brin trop homogène et manque de surprises. Les compositions, quant à elles, manquent parfois de cohérence et gagneront en qualité en même temps que le groupe continuera à gagner en maturité. On ne peut souhaiter à la formation qu'une longue carrière, le potentiel étant bien au rendez-vous.


Setlist :

Acceleration
Jump Around
Rave-up Tonight
Virtue and Vice
Shake Your Body
Crossover
Gratitude
Chase the Light!
Meaning of
Short but Seems Long, Time of Our Life
Starburst
Thunderclap
Let Me Hear
Ley-Line
Party Boys
Just Awake
Love at First Sight
artistes liés
concerts et événements liés
Fear, and Loathing in Las Vegas 17/10

Fear, and Loathing in Las Vegas
Paris - France
Le Divan du Monde
commentaires
blog comments powered by Disqus
publicités