ASIAN KUNG-FU GENERATION à la Machine du Moulin Rouge

live report - 30.11.2015 06:00

ASIAN KUNG-FU GENERATION a une nouvelle fois offert une prestation de qualité à son public parisien.

Un après son dernier passage en France, ASIAN KUNG-FU GENERATION était de retour dans la capitale française le 10 novembre dernier.

Visiblement très attendus, c'est sous les acclamations fournies de la foule que les quatre musiciens entrent sur scène et entament sans tarder le premier morceau de la soirée : Easter. La sauce prend immédiatement, les fans étant bien au rendez-vous.
Avec Little Lennon, les artistes laissent transparaitre de premiers sourires face aux cris répétés des auditeurs. La salle possède une sono proche de la perfection qui permet d'apprécier pleinement la qualité instrumentale des compositions. Fidèles à eux-mêmes, les musiciens sont cependant un peu trop statiques. Par timidité ? Difficilement imaginable quand on sait que le groupe se produit depuis près de vingt ans sur scène et que son succès ne s'est jamais démenti.

Toujours est-il que les morceaux s'enchainent efficacement tandis que les fans dansent et crient à leur guise sur les titres accrocheurs tels que l'efficace Soredewa, mata ashita, qui terminera en apothéose, ou bien N.G.S. et ses riffs de guitare dansants.
Les longues introductions instrumentales qui ponctuent la setlist sont de véritables petits bijoux. Un vrai plaisir pour les oreilles que chacun aura su apprécier à sa juste valeur.
Au cours des trop rares MC de la soirée, le chanteur remercie maintes fois le public français pour son accueil, réussissant à caser un timide « Je t'aime » reçu par des acclamations de joie.

Après de nombreux morceaux enchainés, certes à la perfection mais avec un manque flagrant d’interactions avec l'auditoire, le point culminant du live arrive à point nommé avec deux titres épiques de la carrière de la formation et très attendus par les fans : Rewrite et Haruka kanata. La communion entre AKFG et son public français a enfin lieu tandis que la foule hurle les paroles aux côtés de Masafumi Gotoh tout en dansant au rythme endiablé des guitares, de la basse et de la batterie. Les musiciens ne semblent pas en revenir face à tant d'agitation et de grands sourires s'affichent enfin sur leurs visages. Cet électrochoc fait son effet auprès des membres du groupe qui ont dès lors moins de mal à aller chercher le public en l'incitant à reprendre les paroles ou en lui demandant d'applaudir et de sauter.

Après que les dernières notes de WONDER FUTURE se soient tues, ramenant un semblant de calme dans la salle désormais plongée dans la pénombre, les musiciens posent leurs instruments et sortent de scène en lançant des sourires à la foule.

C'est alors à un tonnerre de cris et d'applaudissements qu'est confrontée la salle de la Machine alors que les fans demandent expressément le retour de la formation. Une ovation toute aussi puissante marque le retour des quatre compères sur scène, le chanteur ne manquant pas de remercier le public français. Et c'est avec le titre plus calme Korogaru iwa, kimi ni asa ga furu qu'AKFG débute le rappel. Kensuke Kita n'hésite plus à aller sur le devant de la scène chercher ses fans pendant son solo.

Les deux derniers morceaux de la setlist permettent à l'auditoire de sauter sous l'impulsion des musiciens et de chanter une ultime fois les paroles qu'il connait par cœur. Le concert se conclut dans la liesse, AKFG laissant derrière lui un public heureux après deux heures de show.

Ainsi, ASIAN KUNG-FU GENERATION a su démontrer une nouvelle fois tous ses talents à des fans déjà conquis. Les morceaux se sont enchainés avec une efficacité redoutable, la qualité de l'instrumentation, soulignée par une très bonne sono, offrant de très beaux moments de musique. Cependant, le manque d’interactions avec le public est à déplorer, un peu plus de punch de la part des musiciens aurait été appréciable. Deux mots pour qualifier cette soirée : simplicité et qualité.


Setlist :


Easter
Little Lennon
After Dark
Soredewa, Mata Ashita
Senseless
N.G.S.
Re:Re:
Uso to Wonderland
Caterpillar
Siren
Mugen Glider
Blue Train
Night Diving
Aru Machi no Gunjou
Marching Band
Ima wo Ikite
Standard
Rewrite
Haruka Kanata
Solanin
Wonder Future

Encore:
Korogaru Iwa Kimini Asagafuru
Kimi to iu Hana
Opera Glass
artistes liés
concerts et événements liés
ASIAN KUNG-FU GENERATION 10/11

ASIAN KUNG-FU GENERATION
Paris - France
La Machine du Moulin Rouge
commentaires
blog comments powered by Disqus
publicités