Interview avec Dead Children

interview - 03.12.2015 06:00

Ray, bassiste du nouveau groupe de visual kei Dead Children, a discuté avec JaME des débuts de la formation et de son prochain mini-album : Haunted Vox.

Comment vous êtes-vous rencontrés et avez-vous formé Dead Children ?

Ray : Le guitariste MAST et moi-même étions précédemment dans le même groupe, Aliene Ma'riage. Nous nous comprenons mutuellement et plus important encore, je comprends tout de lui, car nous nous connaissons depuis longtemps. C’est lui qui m’a proposé de former le groupe et c’est ce qui a fait naitre Dead Children. Je me suis dit que Dead Children serait sans doute le dernier groupe auquel je prendrai part alors j’ai accepté l’invitation de MAST car c’était quelque chose que je voulais vraiment faire avec lui. C’est quelque chose que nous voulions faire tous les deux et quand il m’a dit : « C’est le genre de groupe que je veux former ! », nous avons décidé de nous lancer.
Concernant notre chanteur, Minami, j’ai appris que c’était un chanteur formidable donc j’ai voulu le rencontrer. Par coïncidence, au moment où je souhaitai le rencontrer, un ami le connaissait. Je lui ai alors demandé de nous présenter ! (rires) Et puis on avait le même style alors Minami n’a pas mis longtemps avant de m’envoyer un message m’annonçant qu’il était de la partie. Notre autre guitariste, Cain, était roadie pour MAST. C’était un ami et je me suis toujours senti charmé par son attitude. Il n’y avait pas d’autre façon de faire : c’était un personnage assez étrange sur lequel je devais garder un œil. (rires)


Comment avez-vous choisi votre nom de groupe ?

Ray : Tous ensemble. Bien que nous soyons des adultes, nous laissons notre côté enfantin transparaitre dans nos chansons. C’est le genre de thème que nous avions en tête. On a rajouté « Dead » pour souligner le fait que nous soyons désormais adultes et sommes tombés d’accord sur Dead Children.


Vous occupez-vous vous-même de votre maquillage ?

Ray : Mon coiffeur et mon maquilleur s’en occupent pour moi. Ils sont capables de créer plusieurs styles, donc j’en suis vraiment heureux.


Quel est votre passe-temps favori en dehors de la musique ?

Ray : Peut-être boire du saké ? (rires) C’est amusant de boire avec les membres du groupe. Tout le monde aime ça donc nous buvons beaucoup.


Qu’est-ce qui vous inspire musicalement ?

Ray : Rien en particulier. Ça nous vient, simplement. Nous avons écrit des chansons au sujet des émotions qui naissent après s’être réveillé à la suite d’un cauchemar. Ce sont peut-être les choses spontanées qui se produisent dans la vie de tous les jours qui nous inspirent.


Votre premier single, CLOSET, est sorti en mars dernier. Que pouvez-vous nous en dire ?

Ray : Nous souhaitions que cette chanson soit la carte de visite du groupe. C’est un morceau puissant et émotif. Le concept de la chanson peut être entendu tout au long de la piste. J’ai été surpris par les réactions de chacun. Je suis content que nous ayons reçu tant de demandes à ce sujet.


Dead Children vient de clôturer sa première tournée. Pourriez-vous partager certains de vos meilleurs souvenirs avec nous ?

Ray : Étant donné que c’était notre première tournée en tant que groupe, nous étions vraiment excités. C’était vraiment amusant et j’ai aussi pu ressentir que le lien entre les membres s’était renforcé. Je pense que ça nous a permis de grandir. Je suis vraiment fier que nous ayons réussi. On a aussi beaucoup bu de saké. (rires)


Quelle est la prochaine étape pour Dead Children ?

Ray : Notre mini-album Haunted Vox. Les chansons ont un aspect “horreur”, tout à fait dans l’esprit de ce que souhaite faire Dead Children actuellement. Notre chanteur Minami l’a aussi dit, mais je crois que les choses les plus effrayantes sont les émotions et la haine des hommes. Notre musique représente ce genre d’horreur. J’aimerai que ce soit ce genre de rapprochement qui soit fait.
Et puis, deux jours après la sortie du mini-album, nous jouerons aux côtés de Synk:yet pour le concert Akai kodomotachi no oyuugikai. J’ai vraiment hâte parce que cette formation est une bonne rivale, ce qui nous motive beaucoup. Ce live sera vraiment génial alors j’aimerai y voir beaucoup de monde.


Avez-vous un message pour les lecteurs de JaME ?

Ray : Merci beaucoup d’avoir lu jusqu’au bout. Nous avançons à grands pas alors gardez un œil sur nous. J’aimerai rencontrer tout le monde en concert, alors amusez-vous et appréciez le monde de Dead Children !


JaME souhaite remercier Dead Children pour cette interview.


artistes liés
commentaires
blog comments powered by Disqus
publicités