Interview avec lynch.

interview - 25.01.2016 06:00

lynch. nous parle, entre autres, de son nouvel album.

Bien que ce ne soit pas votre première interview avec JaME, pourriez-vous vous présenter une nouvelle fois à nos lecteurs, en nous racontant une anecdote amusante sur vous ?

Hazuki : Je suis le chanteur, Hazuki. J’aime beaucoup pêcher.
Akinori : Je suis le bassiste, Akinori, et mon passe-temps est la pêche. J’aime écouter du rock et du metal. En ce moment, j’écoute beaucoup de JAZZ-EDM (electro-swing), un style qui doit être populaire en Europe également.
Asanao : Je suis le batteur, Asanao. Je suis indépendant et je fais les choses à mon propre rythme.
Reo : Je suis le guitariste, Reo.
Yusuke : Je suis le guitariste, Yusuke. Je suis maigre mais j’aime les arts martiaux.

lynch. a été fondé il y a plus de dix ans. Pensez-vous que votre style ait changé ? En quoi votre nouvel album se différencie-t-il de la musique que vous faisiez en 2004 ?

Hazuki : Au début, nous étions déterminés à faire de notre mieux ce que nous avions envie de faire et c’était notre limite. Cependant, notre but en tant que groupe est devenu plus clair, et en conséquence, nous avons pu composer un nouvel album plus profond et fouillé.
Akinori : Je ne dirais pas que nous avons changé de style, mais plutôt que nous avons grandi en apprenant beaucoup de choses ces dernières années.
Asanao : Je pense que le concept et ce que nous voulons faire dans chaque morceau est devenu plus clair et plus sophistiqué.
Reo : Nous avons toujours utilisé un style musical différent en relation avec le thème de chaque album.
Yusuke : Je pense que le noyau dur du groupe est resté le même. Nous créons la meilleure musique possible à l’instant T.

A ce propos, votre nouvel album étant intitulé D.A.R.K - in the name of evil, quelles sont vos pensées quant « au mal » ?

Hazuki : C’est un des éléments les plus importants du rock.
Akinori : C’est un mot difficile à prononcer pour les Japonais (rires).
Asanao : Chaque membre du groupe est mauvais à sa manière.
Reo : Je pense que le mal nécessaire existe.
Yusuke : Le bien peut exister car le mal existe. C’est pourquoi nous avons besoin du mal dans notre société.

Une de vos chansons est simplement nommée D.A.R.K. Ces quatre lettres sont-elles des abréviations ? Si oui, quels mots se cachent derrière ?

Hazuki : Non, ce n’est pas une abréviation.

Quelle symbolique recouvre le piano en feu figurant sur la jaquette de votre nouvel opus ?

Hazuki : Il symbolise les sons du piano dans INTRODUCTION et D.A.R.K..
Reo : C’est un symbole de beauté.
Yusuke : Il symbolise le titre de l’album lui-même.

Votre image est plutôt sombre ; il est assez inhabituel de vous voir porter des vêtements de couleurs autres que foncées. Pourquoi avoir changé si drastiquement pour le single ETERNITY, pour lequel vous arborez des habits blancs et une image très romantique ? Comment avez-vous ressenti ce changement ?

Hazuki : J’ai pensé que cela ferait forte impression.
Akinori : C’est parce que le blanc est la couleur opposée du noir.
Asanao : Je porte des vêtements aux couleurs vives dans ma vie privée.
Yusuke : Parce que le concept du morceau est « le blanc ».

Vous avez sorti huit albums, votre discographie est plutôt impressionnante. Comment choisissez-vous les chansons à interpréter en concert ?

Hazuki : Nous sélectionnons les morceaux que le groupe aimerait jouer à ce moment précis et que les fans aimeraient entendre.
Akinori : Nous choisissons les titres qui reflètent le mieux l’ambiance et le concept de chaque concert. Nous structurons également la set list de façon à ce que la prestation soit impeccable et que les auditeurs apprécient le moment.
Asanao : Un membre de la formation propose une idée générale pour le concert, et nous affinons cela ensemble.
Reo : En général, notre compositeur principal Hazuki propose une set list, et parfois nous faisons quelques changements en fonction des opinions de chacun.
Yusuke : Notre chanteur Hazuki décide des morceaux à jouer, et nous discutons tous ensemble pour finaliser la set list.

Qu’attendez-vous de la tournée DARK DARKER DARKNESS ? Quel défi aimeriez-vous relever cette fois ?

Hazuki : Nous voudrions nous développer en tant que groupe.
Akinori : Je voudrais peindre le Japon en « DARK » et asseoir une image forte pour notre groupe.
Asanao : Je pense que nous avons déjà exprimé ce que nous voulons montrer dans notre album. La prochaine étape est de communiquer la confiance que nous avons en notre musique à nos fans durant les concerts.
Reo : Nous aimerions être capable d’exprimer un concept plus profond à une plus grande échelle.
Yusuke : Nous aimerions sentir et créer l’unité.

Vos racines sont à Nagoya. La scène locale est caractérisée par le fait que la plupart des musiciens se connaissent. Ressentez-vous une connexion avec la scène nagoyaise malgré le fait que votre carrière ait pris de l’ampleur ? Êtes-vous restés en contact avec vos collègues musiciens de Nagoya ?

Hazuki : En ce qui concerne les musiciens de notre ville d’origine, Nagoya, nous sommes bons amis avec les membres de coldrain.
Akinori : La ville de Nagoya compte de nombreux artistes uniques. Mon ancien groupe Unveil Raze participe au projet de STU MARSHALL (DEATH DEALER). Il y a beaucoup de groupes prometteurs à Nagoya.
Asanao : Je ne pense pas qu’il y ait de bons groupes à Nagoya à l’heure actuelle.
Reo : Je reste en contact avec les musiciens plus jeunes et plus âgés que moi que j’ai fréquenté.

En parlant d’amitié, vous vous produirez entre autres avec MERRY, MUCC, LIPHLICH lors du premier concert sponsorisé de MERRY, NOnsenSe MARKeT 3F - LAMB FEST.-. Aimez-vous vous produire avec d’autres artistes ? Que pensez-vous de votre hôte et des groupes avec qui vous jouerez ?

Hazuki : J’aime jouer avec d’autres groupes. Je pense que MERRY est un groupe très ambitieux.
Akinori : J’aime collaborer avec d’autres formations car cela nous donne beaucoup d’inspiration et nous aide à grandir.
Asanao : Je les aime bien.
Reo : Je pense que c’est le festival des groupes au caractère unique.
Yusuke : J’aime travailler avec d’autres groupes. Je respecte toujours les formations avec lesquelles nous collaborons.

Si vous pouviez travailler avec un autre artiste, qui serait-ce et pourquoi ?

Hazuki : J’aimerais collaborer avec plusieurs chanteurs et chanteuses, et j’aimerais qu’ils chantent les morceaux que je compose.
Akinori : J’aimerais emprunter des éléments de choeurs féminins car je pense que cela nous aidera à élargir nos horizons.

Qu’est-ce que la musique pour vous ?

Hazuki : La musique est notre meilleur passe-temps et divertissement.
Akinori : La musique enrichit nos vies. Elle nous donne du courage et de la déception.
Asanao : C’est une partie de ma vie maintenant.
Reo : C’est notre vie quotidienne.
Yusuke : Cela me donne l’énergie de vivre.

Votre musique est écoutée dans le monde entier maintenant, et depuis quelques années vos albums et vos singles, ainsi que votre dernier opus, sont également publiés en Europe. Quels sentiments et émotions cela vous procure ?

Hazuki : Je suis reconnaissant et heureux.
Akinori : Bien sûr, cela me réjouit de voir que beaucoup de monde de différents pays apprécie notre musique. Je serais heureux si nos morceaux pouvaient faire ressentir quelque chose à quelqu’un que je ne connais pas à l’étranger, et qu’ils deviennent la toile de fond de sa vie, même pour un court moment.
Asanao : Je reçois beaucoup de messages sur Facebook. J’aimerais jouer à l’étranger.
Reo : J’aimerais que plus de gens à l’étranger apprécient notre musique.
Yusuke : C’est superbe de voir que notre musique a traversé les frontières pour atteindre des gens dans différents pays. C’est également une bonne occasion pour nous de prouver qu’il existe un super groupe au Japon.

Pour terminer notre interview, pourriez-vous laisser un message à nos lecteurs ?

Hazuki : Continuez à nous soutenir s’il vous plait.
Akinori : Merci d’avoir découvert ce groupe d’une petite ville d’un petit pays de ce si grand monde, et d’avoir montré de l’intérêt pour nos interviews. Nous ferons de notre mieux pour devenir un groupe que vous serez fiers de faire découvrir à vos amis, alors soutenez-nous s’il vous plait. J’espère avoir le plaisir de vous voir à nos prochains concerts !
Reo : Nous aimerions nous produire à l’étranger un jour, alors attendez-nous.
Yusuke : J’espère vous voir bientôt !

JaME souhaiterait remercier lynch. et Gan-Shin pour avoir rendu possible cette interview.
items liés
artistes liés
commentaires
blog comments powered by Disqus
publicités