Interview avec CROSSFAITH

interview - 07.03.2016 06:00

Peu après le début de sa tournée européenne, Hiroki, bassiste de CROSSFAITH, a répondu aux questions de JaME en buvant du champagne.

Bien connu pour sa musique mêlant metal et électro, le quintet CROSSFAITH est revenu une nouvelle fois en Europe à l'occasion de sa tournée XENO World Tour. Hiroki et Kazuki ont pris le temps de répondre à quelques questions.


Bonjour CROSSFAITH ! Etant donné qu’il s’agit de votre première interview avec JaME, pourriez-vous vous présenter et nous raconter une anecdote amusante à votre sujet ?

Hiroki : Salut, je suis Hiro, mon boulot consiste à jouer de la basse et jeter du Jägermeister sur le public. Tout d’abord, laissez-moi vous présenter Kazu. Kazu est obnubilé par ses muscles, comment ils sont affectés par la nourriture qu’il mange, ses heures de sommeil, et faire de l’exercice. Tatsu est dingue de nourriture chaude et épicée alors il emmène toujours sa bouteille PERSONNELLE de sauce piquante en tournée. Ken veut juste construire des « Gunpla », qui sont des maquettes en plastique de l’univers Gundam, et je ne comprends pas pourquoi il n’arrête pas de le mentionner dans les interviews… Et Teru boit de toute évidence comme un trou, et quand il ne boit pas, il est collé à sa banque tout le temps. Il doit faire une « bank party » ou un truc dans le genre.


CROSSFAITH est… (complétez la phrase)

Hiroki : CROSSFAITH est l’AVENIR.


KAZUKI, vous avez été contraint de vous arrêter pendant une année pour soigner votre main gauche. Quels sentiments cela vous procure-t-il de jouer à nouveau dans le groupe ?

KAZUKI : Je suis heureux d’être de retour. Rester à la maison autant de temps, c’était comme être un mort vivant. Je peux sentir que je suis vivant maintenant, et que je me sens à ma place ici.


Vous avez sorti votre dernier album XENO en septembre dernier. Quelle a été votre inspiration ou quel est le concept de cet opus ?

Hiroki : Cette fois, nous avions une histoire pour l’album avant de commencer à écrire. C’est au sujet de l’I.A (Intelligence Artificielle) qui pénètre le cerveau humain et essaie de comprendre les émotions humaines.


Qui a créé le symbole circulaire sur la jaquette du CD de XENO ? Que représente-t-il ?

Hiroki : Il a été conçu par un ami designer. Il a écouté nos morceaux et a proposé cette idée. Ce symbole nous représente, nous, CROSSFAITH.


Le clip de Devil’s Party, quatrième piste de XENO, a été mis en ligne sur votre chaine YouTube. Quelle histoire est relatée dans ce clip ? Qu’est-ce que cette femme représente ?

Hiroki : Il y a des moments où vous vous sentez mal même lorsque vous pensez que vous faites les bonnes choses, et cela arrive à tout le monde. Elle lutte contre elle-même dans le clip et nous ne savons pas si elle va bien ou non…


Vous embarquerez bientôt pour votre tournée mondiale XENO World Tour. Qu’est-ce qui vous vient à l’esprit lorsque vous y pensez ?

Hiroki : Des paysages européens. C’est la première chose qui me vient à l’esprit. Les gens là-bas me manquent beaucoup et leur mode de vie aussi. Lorsque nous étions en tournée en Amérique, il y avait beaucoup de nourriture : des fast foods, des steaks, des snacks, mais la nourriture c’est juste de la nourriture là-bas. Quand je déjeunais en France, il y avait un verre de vin sur la table, les gens disaient « Bon appétit » et je leur disais « Merci » et un magnifique repas arrivait. Il y a de l’espace et du temps. Je respecte cet aspect de l’humanité.


Des invités spéciaux feront leur apparition lors des concerts du XENO World Tour. Pouvez-vous nous en dire plus à ce sujet ?

Hiroki : Legends Qemists est un de nos groupes favoris et je suis impatient de les voir en concert, c’est un pur chaos. Et nos potes, The One Hundred, sont vraiment de bons gars et j’aime leur musique.


Quel pays/quelle ville attendez-vous de visiter avec impatience ? Qu’est-ce qui vous plait à propos de ce pays/cette ville ?

Hiroki : Franchement, toute l’Europe. La culture de chacun de ses pays est différente donc je veux découvrir cela, je ne peux pas m’empêcher d’y penser. Mais je suis vraiment intéressé par l’architecture et le design allemands. Quand je m'arrête pour les regarder, je peux constater qu'ils sont très stylés.


Maintenant, place aux questions plus légères. Le Jägermeister est-il toujours votre boisson préférée ?

Hiroki : Oui et non. Ma boisson favorite est le Jameson, qui est un whisky irlandais. Mais je continue de boire du Jägermeister lorsque je veux m’amuser. Donc il y en a toujours sur scène. ;)


Je suis effrayé à l’idée de… (complétez le phrase)

Hiroki : Perdre mon téléphone et mon portefeuille. Cela m’arrive toujours en tournée… La pire chose au monde…


Quel est le rêve le plus étrange que vous ayez fait ?

Hiroki : J’étais un chien et je courrais. Ce n’était pas si mal en fait.


J’aimerais pouvoir… (complétez la phrase)

Hiroki : J’aimerais pouvoir voir ma famille une fois par mois. Je n’ai pas le mal du pays mais j’ai toujours envie de parler et de boire un verre avec mes parents.


Revenons à des sujets plus sérieux. Quels sont vos plans ? Une nouvelle sortie en vue ?

Hiroki : Nous avons enregistré avec Josh Wilber, qui est le producteur de XENO, en janvier pour notre nouvel opus et nous avons collaboré avec un groupe japonais nommé SiM, pour le thème de la prochaine Red Bull Air Race. Il se passe beaucoup de choses en ce moment donc gardez un œil sur nous.


Avez-vous un message pour nos lecteurs ?

Hiroki : Quand j’ai répondu à cette interview, j’étais à Vitry en train de boire du champagne. Notre tournée a commencé depuis trois jours seulement, mais les paysages et les Français me manquent beaucoup. J’espère vous voir ou que je vous verrai, sinon ce sera pour la prochaine tournée. On se voit dans la fosse. ;)


JaME souhaite remercier CROSSFAITH, son management ainsi que Sony Music Artists Inc. pour avoir rendu cette interview possible.
items liés
artistes liés
commentaires
blog comments powered by Disqus
publicités