Interview avec Dio - distraught overlord

interview - 06.04.2016 07:00

Peu de temps avant le début de sa tournée européenne, Dio a pris le temps de répondre à nos questions.

Dio s’est séparé il y a près de 6 ans, et erina avait déjà quitté la formation à ce moment. Est-ce que ça a été difficile pour vous de vous retrouver et de retrouver une unité de groupe ?

mikaru : B7Klan m’a fait cette proposition. J’y ai réfléchi quelques minutes ou quelques secondes. Et puis j’ai pris la décision. Après avoir envoyé un mail aux membres, il nous a fallu trois minutes avant de choisir de faire la tournée. Dio est une famille. Rien n’est difficile.


kei, alors que les autres membres ont formé ou rejoint de nouveaux groupes, vous n’avez plus fait parler de vous après la séparation de Dio. Quel est votre ressenti suite à la résurrection du groupe ?

kei : Je suis parti une fois. Beaucoup de temps a été nécessaire pour moi avant d’envisager ce retour. Je ne savais pas que ce genre de miracle pouvait se produire. Adieu monde ennuyeux. Je suis fier de pouvoir faire une tournée avec les membres.


Comment chacun de vous a-t-il évolué depuis la fin de Dio ?

mikaru : Je vais le dire de façon schématique. Avez-vous vu « Le Seigneur des Anneaux » ? Connaissez-vous le magicien Gandalf ? Au début, on l’appelait Gandalf Le Gris. Les mois ont passé puis il est réapparu. Il était devenu un magicien plus puissant. On l’appelait désormais Gandalf Le Blanc. C’est un peu la même chose pour Dio.


Dio est connu pour ses tenues extravagantes et ses thèmes dramatiques. Certains fans pensent que c’est ce genre d’exagérations qui manque au visual kei aujourd’hui. Qu’en pensez-vous ?

mikaru : Nous sommes Dio. Personne ne peut nous imiter. Le visual kei est devenu ennuyeux. On s’amuse désormais plus en regardant la télé. Alors Dio est vraiment spécial.


Votre première tournée européenne remonte à 2006. Qu’avez-vous appris à ce sujet depuis ? Quels souvenirs gardez-vous de ces premiers pas en Europe ?

mikaru : J’ai souffert d’une fracture pendant un live. kei a bu beaucoup de Coca et mangé énormément de Haribo. erina s’est fait toucher l’entrejambe. Ivy s’est fait voler son portefeuille dans le train. Denka est un chihuahua.


Vous serez bientôt de retour en Europe. Comment vous sentez-vous à cette idée ?

mikaru : C’est la première fois que je vois qu’un miracle est possible. C’est merveilleux. Les kebab nous attendent.


Y-a-t-il des chansons en particulier que vous aimeriez jouer sur scène ?

mikaru : Nous jouerons le plus de chansons possible. Je veux que vous réécoutiez toutes les chansons.


Vous allez vous produire avec Dirtrucks, un groupe au style différent. Que pensez-vous de cette formation et de sa musique ?

mikaru : Cette fois-ci, nous allons jouer pour la première fois aux côtés de Dirtrucks. Nous percevons le monde différemment. Mais nous n’avons jamais été partenaires dans le monde de la musique. De grands changements chimiques vont se produire. J’ai hâte.


Pour finir, pourriez-vous laisser un message aux lecteurs de JaME ?

mikaru : Nous revenons de profondes ténèbres. Vous voyez ? Mes ailes se sont déployées. Suivez-moi. Je vous invite dans le monde de Dio. Qui veut me mordre ?


JaME remercie Dio pour cette interview.
artistes liés
commentaires
blog comments powered by Disqus
publicités