Interview avec Insanity Injection

interview - 20.06.2016 08:00

JaME a pu s'entretenir avec le groupe à propos de sa musique et de son esthétique singulières, de ses débuts et de ses futurs projets.

Le groupe de visual kei Insanity Injection a sorti son premier single ADVENT OF SLAUGHTER en février et a, depuis ce jour, enchaîné les concerts dans tout le Japon. Avec une singularité tant auditive que visuelle, la formation apporte une fraîcheur agréable dans le monde du visual kei. Découvrez les musiciens et leur concept unique !


Pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ?

Kyouka : Je suis Kyouka, Noise+Voix.

Chaos : Salut ! C’est Chaos d'Insanity Injection.

Makoto : Je suis Makoto, guitariste d'Insanity Injection.

GAGA : Je suis GAGA.

Hideaki : Je suis Hideaki, bassiste d’Insanity Injection.


Où et quand vous êtes-vous rencontrés ?

Kyouka et Chaos : Dans un live house de Shibuya, il y a quelques années.

Makoto : Dans un live house de Meguro, il y a plusieurs années.

GAGA : Dans un live house de Shibuya, il y a quelques temps.

Hideaki : À Tokyo, il y a longtemps.

Kyouka : J’avais dans l’idée de monter un nouveau groupe avec Hideaki il y a quelques années, et nous avons rencontré les autres membres lorsque nous étions dans des formations éphémères ensemble. Après avoir trouvé les bonnes personnes pour le projet, nous avons créé Insanity Injection. Ce projet est supposé représenter mes idéaux et l’aboutissement de ce que j’ai toujours voulu faire dans un groupe.

Chaos : J’ai rencontré Kyouka et Hideaki il y a plusieurs années et nous avons eu l’occasion de jouer ensemble dans un groupe de session. Pendant que nous étions en tournée, nous avons eu la chance de rencontrer les autres membres, et plus tard, nous avons commencé à discuter du fait qu’il serait cool de jouer nos propres morceaux. C’est comme cela qu’est née l’idée d’Insanity Injection.

Makoto : Je suis ami avec Kyouka depuis très longtemps. Il m’a soudainement invité à jouer dans son nouveau groupe et j’ai été le dernier musicien à rejoindre Insanity Injection.

GAGA : J’ai d’abord rencontré Kyouka puis j’ai eu la chance de rencontrer les autres membres en jouant dans des groupes de session.

Hideaki : Kyouka et moi étions rivaux par le passé, mais notre relation a changé pour le meilleur au fur et à mesure du temps. Nous sommes amis depuis longtemps maintenant. Nous avons eu l’opportunité de nous revoir quand je jouais avec DAS:VASSER pour son quinzième anniversaire. Nous avons commencé à jouer ensemble dans des groupes de session puis avons finalement formé Insanity Injection.


Qu’est-ce que signifie Insanity Injection ?

Kyouka : Insanity Injection se concentre principalement sur des affaires réelles qui se sont déroulées à travers le monde. Nous pensons que les meurtres et autres crimes sont tous causés par la folie. D’où vient la folie ? Quel est le point de vue des personnes atteintes de folie ? Que ressentent-elles lorsqu’elles commettent leurs crimes ? Ce sont également des questions auxquelles nous aimerions répondre à travers nos chansons.

Chaos : La plupart des chansons sont inspirées de faits qui ont véritablement eu lieu et dont nous avons eu connaissance dans les journaux ou les livres, mais nous ne voulons pas uniquement raconter des histoires. Nous voulons exprimer nos sentiments sur ces affaires et exprimer tous les points de vue. Aussi, nous pensons que les mauvaises choses qui se produisent sont, en quelques sortes, causées par notre société. De nos jours, la société aide à répandre cette folie, il y a beaucoup de jeunes qui ont perdu leur chemin dans la vie et à qui personne n’a enseigné de valeurs.


Kyouka est également connu pour avoir été le chanteur du groupe de visual kei des années 90 Aliene Ma'riage. Vous avez toujours cette apparence intrigante et cette façon de chanter spéciale. Pouvez-vous nous en dire plus sur vos moyens d’expression ?

Kyouka : Chanteur ? Quoi ? Je ne me considère pas comme un chanteur. Mon rôle est Noise+Voix. Le chant est trop connecté à la pop et le principe même de chanter des trucs jolis et mignons me donne la nausée. En tant que Noise+Voix, je veux crier mes sentiments dans ce putain de monde.


Tous les membres ont également des projets annexes. Pourriez-vous nous en parler ?

Chaos : glamscure est un groupe de trois personnes que j’ai débuté il y a environ un an. Comme Insanity Injection est principalement basé sur un double chant, avec glamscure j’essaie de montrer une autre facette de moi. Les deux formations sont d’égale importance à mes yeux.

Makoto : "Missa" est mon projet solo, que j’utilise pour exprimer mes opinions propres. Son concept est « la rébellion » contre les contradictions et les discriminations de ce monde. Je pose la question « Est-ce que cela ressemble à un dieu ou à un diable ? » à l’auditeur, dans le sens où c’est à chacun de décider si mon expression est bonne ou mauvaise. Je crois que je peux exprimer l’impact de ces deux côtés.

GAGA : Au sein d’Insanity Injection, je suis connu comme étant GAGA, mais j’ai été actif sous le nom de Kyoki dans d’autres groupes comme Secilia Luna. J’ai également joué dans d’autres styles récemment.

Hideaki : DAS:VASSER a été en activité l’an dernier à l’occasion de son quinzième anniversaire.


Vous avez sorti votre premier single ADVENT OF SLAUGHTER en février dernier, dont le son est agressif et sombre. Comment avez-vous choisi les chansons de cet opus ?

Kyouka : Les chansons que nous choisissons expriment la raison d’être du groupe, le son lourd et sombre d’Insanity Injection à son paroxysme. Les thèmes des morceaux sont des épisodes grotesques complets, un autre trait caractéristique de notre groupe.

Chaos : Nous choisissons les morceaux qui représentent le mieux le son et le concept du groupe, dans la mesure où ce single a été pensé comme le manifeste d’Insanity Injection. Chaque chanson possède sa propre atmosphère et un son unique, mais je pense qu’elles représentent toutes complètement la musique d’Insanity Injection.

Makoto : J’ai réalisé des démos des chansons et je les ai faites écouter aux membres du groupe. Puis nous avons réfléchi à savoir quels morceaux exprimeraient le mieux la personnalité des deux chanteurs. Les arrangements ont également été réalisés en fonction des styles et des nuances vocales.

GAGA : Je pense que les trois morceaux représentent le mieux l’univers d’Insanity Injection. Je suis sûr que vous êtes impatients d’écouter d’autres morceaux non ?


Sur votre chaîne Youtube, vous avez publié le clip de B.R.N., à l’esthétique élégante mais également horrifique. Comment s’est déroulé le tournage ?

Kyouka : Comme l’indique le titre de notre single, ‘GORE’ était le concept maître pour l’esthétique et le scenario de ce clip. Le processus complet a pris du temps car j’avais une idée très claire du genre de direction et de visuels dont j’avais besoin pour chaque scène, et c’était plaisant de voir la personnalité de chaque membre ressortir autant.

Chaos : C’était mon premier vrai tournage de clip. Comme l’expression visuelle est très importante pour ce groupe, nous ne voulions pas faire trop de compromis et nous avons eu de longues réunions pour discuter du script dans ses moindres détails. Je me souviens que nous étions dans l’urgence toute la journée malgré le fait que nous ayons réservé le lieu de tournage pour une longue période.

Makoto : Je me suis amusé lors du tournage. Comme il s’agit de notre premier clip, nous avons essayé d’exprimer chaque aspect du concept de notre groupe. Après voir mangé de la viande crue et des organes internes pour les besoins d’une scène, je me souviens m’être gargarisé avec du liquide vaisselle trouvé sur place.

GAGA : Durant le tournage du clip, j’ai pu ressentir la personnalité et le charme de chaque membre plus fort que je ne l’aurais imaginé. Ils m’ont donné la motivation de travailler encore plus dur à partir de maintenant.

Hideaki : Il a fallu du temps pour exprimer la forte personnalité de chaque membre, mais je suis très satisfait du résultat.


Avez-vous de futures sorties prévues ?

Chaos : Nous allons sortir deux singles au format numérique le 11 juillet et le 8 août. Notre premier album paraîtra le 11 novembre. Pour le moment, notre tournée se déroulera uniquement au Japon, mais nous aimerions nous produire à l’étranger dans le futur.


Avez-vous un message pour nos lecteurs ?

Kyouka : Je hais la scène visual kei actuelle. Avec mon groupe, je veux montrer à tout le monde ce qu’est le vrai visual kei et créer un nouveau genre.

Chaos : J’aimerais que nous continuions à grandir avec nos fans et que nous réussissions à faire de ce groupe le meilleur. Je suis impatient de sortir nos nouveaux morceaux et de les interpréter de différentes façons en concert.

Makoto : Beaucoup de mauvaises choses continuent de se produire dans ce monde, mais nous devons continuer de chercher notre propre justice. Nos cœurs pourront ensuite battre à l’unisson.

GAGA : Je voudrais impressionner le monde avec notre musique. Restez à l’écoute !

Hideaki : Je voudrais continuer d’exprimer le monde singulier d’Insanity Injection, alors gardez un œil sur nos activités futures.


JaME souhaiterait remercier Insanity Injection pour avoir rendu cette interview possible.


items liés
artistes liés
commentaires
blog comments powered by Disqus
publicités
  • X JAPAN Wembley Ads