HOTEI à la Boule Noire

live report - 01.07.2016 08:00

JaME vous propose de revivre les moments forts du concert de Hotei, le guitariste aux riffs magiques.

Le légendaire guitariste Hotei Tomoyasu, plus connu sous le nom de HOTEI, s'est rendu pour la première fois en France le 9 février dernier. Habitué aux grandes salles de concert et aux shows surdimensionnés, l'artiste s'est produit dans la salle intimiste de la Boule Noire. Le public, essentiellement asiatique, a fait le déplacement pour voir le guitariste aux multiples talents. Retour donc sur les moments forts du live !

Après l'introduction et l'entrée de HOTEI et de ses musiciens, Noko à la basse et Kliff Hewitt à la batterie, le concert commence. La musique est énergique, la voix de HOTEI, efficace et un rien pincée, donne un petit côté pimenté aux titres joués. La basse se pose sur les beats de la batterie sous les cris et les rires des spectateurs. Chaleureux, Hotei est tout sourire et s'adresse à son public dans un très bon anglais « Hello Paris ! Bonsoir ! Thanks for coming ! Many French are here! Enjoy music and yourself ! ».

Après ce petit MC, le concert reprend, aussi vivant que précédemment. Le public en transe continue d'applaudir et de chanter avec HOTEI. Tous vivent les notes magiques des trois musiciens. Majoritairement, ce sont les chansons de Stangers qu'entonne HOTEI. How the cookie crumbles, morceau sur lequel le légendaire Iggy Pop a collaboré, insuffle un peu de fantaisie dans un concert un peu trop lisse. Toutefois, le titre perd un peu de sa saveur sans le côté givré et barré du papy du rock.

Chaque chanson voit son ambiance retranscrite par les jeux de lumières et la technique des trois musiciens. Ainsi, de rock, l'univers de la salle bascule dans une ambiance intimiste quand le duo HOTEI / Noko entame Barrel of my new gun. Le bleu des projecteurs rend l'atmosphère de la salle très intime sous les rythmes lancinants de la basse et de la batterie. Les spectateurs sont transportés dans les cascades tropicales. Après cet instant de douceur et sous les ovations de la foule, HOTEI reprend la parole : « Thanks! Are you enjoying yourself? I'm so happy to be here! ». Il présente aussi ses musiciens sous le couvert d'une belle complicité entre eux et le public.

Puis les titres s'enchaînent parfaitement. La setlist est équilibrée et alterne des morceaux instrumentaux et des titres chantés. Tout est parfaitement maîtrisé, de la sono aux jeux de lumière. Très bavard et surtout très facétieux, HOTEI annonce la chanson phare et très attendue de ce concert, Battle without honor or humanity. Il précise aussi que ce n'est pas une cover de la bande originale de "Kill Bill". Oui, il faut se rappeler que Hotei est l'auteur original de ce morceau. Les premières notes retentissent puissantes et énergiques. A grands renforts de moulinets de bras, de cordes frottées par les mains du guitariste et sous les cris des fans, HOTEI se déhanche en rythme sur la musique affichant un sourire ultra Colgate sur la figure.

Une autre surprise de taille attend les fans, quand l'air très connu de "Mission impossible" commence, ce qui n’est pas sans rappeler la collaboration au dernier film du même nom d’un autre guitariste tout aussi doué mais dont nous tairons le nom. Les lumières rouges et bleues traversent la salle comme des lasers et donnent la sensation que Tom Cruise pourrait débarquer d'un instant à l'autre, ce qui ravirait certainement la vedette à HOTEI. Après les deux derniers morceaux tout aussi vibrants, le concert prend fin sur les riffs d'un bon vieux rock des années 50 et 60. Les fans ovationnent et applaudissent HOTEI, qui leur rend bien. Et surtout en fin stratège mercantile, il recommande aux spectateurs d'aller se procurer son CD.

Pour conclure, le show de HOTEI était à la mesure de la réputation et du talent de l'artiste. Bavard, blagueur et chaleureux, il a su conquérir ou reconquérir son public. La petitesse de la salle lui a permis aussi d'être certainement plus proche des fans que jamais. Toutefois, ce concert lisse et impeccable aurait supporté un peu plus de folie et de fantaisie.
items liés
artistes liés
concerts et événements liés
HOTEI 09/02

HOTEI
Paris - France
La Boule Noire
commentaires
blog comments powered by Disqus
publicités