Interview avec SCANDAL

interview - 05.09.2016 07:00

Avant de débuter sa tournée européenne en septembre, SCANDAL s'est entretenu avec JaME à propos de son dixième anniversaire et de son dernier single en date.

Le 10 septembre, SCANDAL embarquera pour sa tournée européenne YELLOW, qui l’emmènera aux Pays-Bas, en Allemagne, en Pologne, en Autriche, en Italie, en France, en Espagne et au Royaume-Uni. Avant de débuter cette série de concerts, le groupe a discuté avec JaME à propos de ses dix ans de carrière et de son dernier single.

Bonjour SCANDAL ! Vous célébrez votre dixième anniversaire cette année. Qu'est-ce que cela représente pour vous ?

HARUNA : Nous ne pensions pas que notre formation durerait aussi longtemps, donc nous sommes heureuses. Nous avons vraiment le sentiment de nous être réalisées maintenant.

Pourriez-vous partager avec nous quelques souvenirs mémorables depuis les débuts de SCANDAL ?

TOMOMI : Notre tout premier concert à l'Osaka-jo Hall en 2013. C'était notre rêve de nous produire là-bas car nous avions fait beaucoup de concerts en plein air dans le parc qui jouxte cette salle lorsque nous avons créé le groupe.

Quels genres de changements avez-vous constaté au fil des années ?

MAMI : La plus grande différence est que maintenant nous écrivons nos chansons nous-mêmes. Quand nous avons commencé à faire cela, nous avons pensé que c'est ce qui a fait de nous un véritable groupe, car notre rencontre a été quelque peu « artificielle »1.

1: MAMI décrit leur rencontre comme « artificielle » car le groupe ne s'est pas formé spontanément. Un professeur de leur école de musique et de danse leur a soumis l'idée de leur apprendre à jouer des instruments, puis les quatre filles ont formé SCANDAL.

HARUNA, lors de notre dernière interview, vous nous avez dit qu'étudier l'anglais était votre résolution pour la nouvelle année. Avez-vous fait des progrès depuis?

HARUNA : Petit à petit. Je regrette de ne pas avoir plus étudié lorsque j'étais écolière.

Nombre de vos chansons sont motivantes et énergiques. Pourriez-vous nous dire où vous puisez cette positivité ?

RINA : Je pense que c'est parce que nous sommes encourageantes et positives. Bien sûr, il y a des moments où nous sommes tristes et déçues, mais nous voulons transmettre de l'énergie positive, et c'est donc devenu notre façon d'être.

Quelle chanson de SCANDAL recommanderiez-vous à quelqu'un de morose ? Et pourquoi ?

MAMI : Image. Ce morceau a pour thème le fait de se sentir capable de tout recommencer à n'importe quel moment. Nous aussi sommes encouragées par cette chanson.

Qu'avez-vous fait récemment pour améliorer vos compétences musicales ? Avez-vous appris de nouvelles techniques?

TOMOMI : Nous nous entraînons tous les jours. Nous sommes intéressées par faire des morceaux acoustiques ou de l'improvisation, ce que nous n'avons encore jamais fait en concert.

Vous avez sorti un nouveau single, Take Me Out, le 27 juillet. Pourquoi avez-vous choisi ce titre ? Y a-t-il un endroit particulier où vous aimeriez que quelqu'un vous emmène?

RINA : Nous voulons que vous, les auditeurs, imaginiez le sens de ce morceau. Mais cette chanson parle aussi du fait d'être en mesure de tout recommencer et d'aller où bon nous semble. Nous espérons qu'il n'est pas nécessaire de nous limiter à une seule chose.

Est-il arrivé quelque chose d'amusant ou d’intéressant durant l'enregistrement de Take Me Out ? Si oui, pourriez-vous nous en parler?

MAMI : Il y avait une autre introduction pour cette chanson, mais nous avons pensé pouvoir en faire une meilleure, donc nous avons expérimenté plusieurs idées afin de compléter ce morceau.

Vous allez vous produire lors du SCANDAL 10th ANNIVERSARY FESTIVAL (2006-2016) le 21 août à Osaka. Que peuvent attendre les fans de cet événement?

HARUNA : En plus de notre prestation, il y aura des concerts de copybands sur d'autres scènes, des buvettes, un stand de photo pour SNS, etc. L'endroit entier sera un espace de divertissement.

En septembre, vous embarquerez pour la partie européenne de votre tournée YELLOW. Quels sont vos sentiments à ce propos?

MAMI : Nous allons préparer la meilleure setlist avec des morceaux issus de YELLOW, mais aussi des anciennes chansons. Après un court interlude avec notre tournée au Japon et en Asie, nous irons dans des pays que nous n'avons jamais visités.

Dans quelle ville européenne êtes-vous le plus impatientes de vous rendre et pourquoi?

RINA : Nous ne pouvons pas choisir une seule ville. Mais la musique et la culture londoniennes ont tellement influencé notre pays. Et à Londres, il y a beaucoup de gens influencés par notre musique. Nous en sommes très heureuses.

Ecoutez-vous des artistes locaux des pays que vous visitez?

TOMOMI : Oui, bien sûr. Pas seulement la musique, mais également la mode et le style de vie. Et cela ne se limite pas uniquement aux artistes, mais aussi aux passants et aux journalistes, etc. Nous avons acheté l'album du groupe Café Tacuba au Mexique. Il y a beaucoup de choses et de gens qui nous influencent.

Quel est l'objet que vous devez absolument emmener avec vous lorsque vous partez en tournée ? (à l’exception de vos passeports)

RINA : Des choses pour nous relaxer dans la chambre d’hôtel, comme des bougies et des articles d’aromathérapie.

Quelle est la première chose que vous ferez en rentrant chez vous après cette tournée ?

RINA : Passer une bonne nuit de repos à la maison. Où que nous allions, il n'y a aucun lieu où nous nous relaxons autant qu'à la maison.

Quels sont vos projets à moyen et long terme ?

MAMI : Continuer toutes les quatre en tant que groupe le plus longtemps possible. Pour accomplir cet objectif, nous devons essayer de nouvelles méthodes. Nous avons besoin de changement et de progrès, nous espérons donc être inspirées par les gens que nous rencontrerons et les villes que nous visiterons durant cette tournée.

Pour conclure notre interview, pourriez-vous laisser un message à nos lecteurs?

HARUNA : Nous sommes heureuses de revenir à Londres si tôt. Notre concert sera différent de celui de la dernière fois, alors venez assister à notre deuxième spectacle londonien.

JaME souhaite remercie SCANDAL et B7Klan pour avoir rendu cette interview possible.
items liés
artistes liés
commentaires
blog comments powered by Disqus
publicités