Interview avec LAVANS

interview - 24.01.2018 01:01

Le prometteur groupe de visual kei discute de son dernier single en date, de ses ambitions internationales, et de l’importance de l’amour et des liens.

Bien que LAVANS soit un groupe relativement nouveau, ses membres sont déjà impatients de faire leurs débuts à l’étranger. La formation compte en son sein le chanteur NANA, les guitaristes Rei et Natsu, le bassiste Kousuke, et le batteur Isamu, qui ont fait de nombreux efforts pour tisser des liens avec leurs fans du monde entier depuis la création de LAVANS en avril 2017.

JaME a eu l’occasion de s’entretenir avec LAVANS peu avant le premier tour des qualifications du JAPAN EXPO ROCKS, concours qui permettra au gagnant de se produire lors de la convention parisienne en juillet prochain. Bien qu’il n’ait pas réussi à se qualifier pour les tours suivants, le groupe se montre clair sur son ambition de se produire à l’étranger dans le futur. Dans cette entrevue, les musiciens lèvent le voile sur leur concept, leur dernier single en date, et leurs objectifs pour l’année à venir.

Nous avons entendu dire que LAVANS vient des mots love (amour) et bonds (liens). Pourquoi avez-vous choisi d’utiliser ces deux mots pour le nom de votre groupe ?

NANA : Dans la pop japonaise, il y a beaucoup de chansons qui parlent d’amour et des liens, et nous pensons aussi que l’amour et les liens qui lient les personnes entre elles sont indiscutablement importants. Nous voulions montrer à travers notre musique que l’amour et les liens sont toujours avec vous, c’est pourquoi nous avons choisi ces mots pour former le nom LAVANS.
Rei : Nous voulions devenir un groupe qui soit aimé et qui puisse délivrer de l’amour, donc nous avons décidé de faire de l’amour lui-même notre concept. Natsu a ensuite évoqué l’idée des liens et quand nous avons fusionné le tout, nous avons obtenu LAVANS.
Natsu : Plus que simplement partager notre musique en tant que LAVANS, nous voulions chérir l’amour et les liens de façon aussi universelle et immuable qu’ils sont eux-mêmes, nous avons donc décidé d’en faire notre nom.
Kousuke : Nous voulions faire un groupe qui accorde de l’importance à l’amour et aux liens.
Isamu : Parce que nous voulions chérir l’amour et les liens !

Comment décrirez-vous la musique de LAVANS à quelqu’un qui y est étranger ?

NANA : Nous utilisons des lignes de chant mélodiques caractéristiques de la pop japonaise, nous prenons inspiration du hard rock pour les parties de guitares et les riffs, et nous fusionnons tout cela avec notre perspective visual kei pour créer un son véritablement unique.
Rei : Les chansons en elles-mêmes s’inspirent de divers genres musicaux tels que le rock, la pop, le R&B, le hard rock, le metal, l’anison, les morceaux vocaloid, mais tournent toujours autour de nos thèmes de prédilection que sont l’amour et les liens.
Natsu : Nous accordons beaucoup d’importance au chant, alors nous aimerions que vous y prêtiez particulièrement attention. Personnellement, j’aimerais que vous fassiez attention à la guitare !
Kousuke : Même si vous ne vous intéressez pas au visual kei, je pense que nos chansons sont agréables à écouter.
Isamu : Nos morceaux sont agréables à écouter que vous soyez jeune ou plus âgé !

Quel est votre processus de création ? Avez-vous un compositeur principal, ou la création est-elle un travail d’équipe ?

NANA : En règle générale, Rei et Natsu composent les chansons.
Rei : Natsu et moi créons une démo et les autres membres y ajoutent leur touche.
Natsu : Notre équipe de guitaristes écrit les chansons.
Kousuke : Les deux guitaristes créent les morceaux.
Isamu : Les compositeurs, Rei et Natsu, apportent des démos des chansons et nous les arrangeons tous ensemble !

Y a-t-il des artistes qui ont exercé une forte influence sur votre style, aussi bien personnel qu’en tant que groupe ?

NANA : Nishikawa Takanori de T.M.Revolution, Mao de SID, et Taniyama Kishow de GRANRODEO m’ont tous beaucoup influencé.
Rei : Matsumoto Takahiro, DAITA et SUGIZO.
Natsu : e-ZUKA de GRANRODEO, Ohmura Takayoshi et Fujioka Mikio.
Kousuke : Il y en quelques-uns, mais c’est un secret !
Isamu : Il y en a beaucoup mais je me demande l’importance de leur influence sur mon style personnel. J’ai été beaucoup influencé par X JAPAN !

Vos chansons semblent toutes entraînantes et enjouées. Qu’est-ce qui vous a poussé à former un groupe de visual kei plutôt qu’un groupe de rock plus conventionnel ?

NANA : A l’époque où je réfléchissais à monter un groupe, j’écoutais beaucoup de visual kei et j’admirais grandement les morceaux rythmés et le beau maquillage, donc j’ai pensé que je devais créer un groupe de visual kei.
Rei : L’apparence et le son des groupes de visual kei sont si cool, je voulais vraiment que nous soyons un groupe génial comme ça !
Natsu : Parce que la scène visual kei a un charme spécial et une fascination pour la musique.
Kousuke : Parce que nous aimons tous le visual kei.
Isamu : Eh bien à la base nous aimons tous le visual kei et sa façon de voir le monde !

Si vous deviez décrire la personnalité de chaque membre du groupe en un mot, lequel choisiriez-vous ?

NANA : Rei → un véritable artisan, Natsu → un gars sympa, Kousuke → de fortes capacités de meneur et ne badine pas,  Isamu → dingue et bizarre, mais il est le plus passionné d’entre nous.
Rei : NANA → sérieux, Natsu → gentil tsukkomi (ndlr : le tsukkomi est le personnage sérieux et intelligent d’un manzai, duo comique japonais)Kousuke → trop amusant, Isamu → imbécile.
Natsu : NANA → imbécile, Rei → stoïque, Kousuke → le plus intéressant, Isamu → le plus idiot.
Kousuke : NANA → mystérieux, Rei → sérieux, Natsu → gentil, Isamu → super débile.
Isamu : NANA → imbécile, Rei → gentil, Natsu → vif d’esprit, Kousuke → amusant.

En dehors de la musique, y a-t-il un passe-temps ou une activité que vous affectionnez ?

NANA : Si nous avons une longue pause, j’aime voyager ou me relaxer en jouant à des jeux vidéo.
Rei : L’alcool et faire la tournée des bars.
Natsu : Regarder des anime.
Kousuke : J’ai lu beaucoup de livres sur l’économie et le commerce ces derniers temps.
Isamu : J’adore les jeux sur smartphones !

Votre single Kizuna est sorti le 13 décembre. Qu’est-ce qui vous a inspiré cette chanson ?

NANA : Pour exprimer magnifiquement l’idée intangible des « liens », nous avons utilisé les concepts de « partager un moment avec quelqu’un qui regarder le même ciel (Starry Sky – ciel étoilé) », et « créer des liens entre les étoiles (Constellations) ». Le clip s’inspire également des nuits étoilées.
Rei : Il s’agit des liens qui existent entre nous, nos fans, le staff et nos familles. Quand nous avons pensé à ces choses, ces mélodies se sont comme épanouies, avec évidence.
Natsu : Nous avons créé ces chansons en imaginant nos liens avec les gens qui, nous espérons, écouteraient Kizuna.
Kousuke : L’inspiration derrière ce morceau est le fait que nous voulons chérir nos liens avec les fans qui nous soutiennent.
Isamu : Je suis sûr que c’est le fait que nous voulions chérir les liens entre nous et les gens qui nous entourent.

Que pouvez-vous nous dire à propos de REVOLVER et Kimiiro ?

NANA : REVOLVER est une chanson à propos de l’instabilité de la société et l’antithèse aux querelles des gens. Rei nous a envoyé une démo et un titre, et dès que nous l’avons écoutée, nous avons décidé de l’image qu’elle évoquait mais avons gardé le titre parce que nous l’aimions. Je pense que c’est une chanson incroyablement cool. Kimiiro est écrite du point de vue d’une jeune fille amoureuse. C’est la dernière chanson que nous avons terminée pour le single et je trouve qu’elle est très réussie.
Rei : REVOLVER est un morceau que j’ai créé, alors j’ai beaucoup réfléchi au thème visual rock et ai utilisé ces riffs qui sont importants pour moi. Je pense que c’est une chanson plutôt cool.
Natsu : REVOLVER contient des solos de chaque instrument donc je pense qu’elle vaut le coup d’être écoutée. Kimiiro est un morceau qui enflamme la foule lors des concerts.
Kousuke : REVOLVER est une chanson que nous jouons souvent, donc c’est mon morceau préféré. Le fait qu’il y a un solo pour chacun est une caractéristique unique. Kimiiro est très rythmé, donc je pense que si vous l’écoutez, vous l’aimerez. N’écoutez pas seulement Kizuna, écoutez également les deux autres morceaux s’il vous plaît !
Isamu : Elles sont toutes deux très entraînantes, mais REVOLVER inclut des solos pour chaque instrument, vous fait sauter et a un riff de guitare super cool. Kimiiro est une chanson agréable à écouter parce qu’elle a une mélodie enjouée, mais possède aussi un son percutant ! Personnellement, j’aime les deux ! (rires)

Vous avez sorti Kizuna, ainsi que vos autres singles LOVELESS et Rain, au format numérique dans le monde entier sur des sites tels qu’iTunes et Spotify. Il est quelque peu inusuel de voir un groupe japonais si focalisé à atteindre une audience internationale aussi tôt dans sa carrière. Avez-vous reçu beaucoup de messages de fans étrangers ?

NANA : Nous recevons des messages du monde entier de gens qui nous soutiennent. Merci beaucoup !
Rei : Nous voulions devenir un groupe qui ne soit pas renommé seulement au Japon, donc je suis heureux que nous ayons le bonheur d’avoir un tel environnement. Merci pour tous vos messages.
Natsu : Nous recevons des messages de fans étrangers sur Twitter et Instagram, ainsi que des messages nous disant qu’ils ont acheté nos CD.
Kousuke : Nous recevons beaucoup de messages ! Merci ! J’aimerais vraiment faire un concert à l’étranger bientôt !
Isamu : Je suis reconnaissant pour tous ces messages que nous recevons de fans étrangers ! A l’avenir, nous aimerions être actifs sur la scène internationale !

Vous participez au concours JAPAN EXPO ROCKS pour remporter la chance de vous produire lors de la convention parisienne JAPAN EXPO. Vous êtes-vous déjà rendus en Europe ou cela sera-t-il une première pour vous ?

NANA : Je ne suis jamais allé à l’étranger, alors ce sera ma première visite en Europe.
Rei : Ce sera ma première fois. Je veux vraiment y aller, et je veux vraiment interagir avec nos fans européens.
Natsu : Je ne suis jamais allé en Europe, alors si nous gagnons ce concours, j’aimerais visiter Paris.
Kousuke : Je ne suis jamais allé en Europe, alors si nous nous produisons là-bas, ce sera une première pour moi.
Isamu : Ce sera notre première visite en Europe ! Si nous gagnons, je veux me produire à JAPAN EXPO !

Y a-t-il quelque chose en particulier que vous souhaitez voir ou faire en France, si vous remportez la finale de JAPAN EXPO ROCKS et vous produisez à JAPAN EXPO ?

NANA : Je veux goûter à la vraie cuisine française.
Rei : Je veux parler d’amour en plein milieu de la France.
Natsu : J’adore Disney donc j’ai envie d’aller à Disneyland Paris.
Kousuke : Je veux voir le musée du Louvre.
Isamu : Je veux manger de la nourriture délicieuse, boire des alcools délicieux, et faire du tourisme ! Mais plus important encore, je veux me produire là-bas !

Y a-t-il d’autres pays où vous aimeriez vous produire, si l’occasion se présentait ?

NANA : J’aimerais faire une tournée passant par les États-Unis, l’Angleterre et l’Allemagne.
Rei : Personnellement, j’aimerais vraiment faire un concert à Helsinki.
Natsu : Je veux aller dans tous les pays que je n’ai encore jamais vus, mais j’ai particulièrement envie de me rendre en Europe et aux États-Unis.
Kousuke : Si nous recevons une proposition, j’irai n’importe où.
Isamu : J’aimerais me produire dans tant de pays différents !

L’année venant tout juste de débuter, quels sont vos plans pour 2018 ?

NANA : Afin que plus de gens nous découvrent, j’aimerais faire des tournées au Japon aussi souvent que possible.
Rei : Nous embarquons pour la tournée de notre premier anniversaire en mai, alors j’espère qu’elle sera une vraie réussite.
Natsu : J’adorerais faire un concert à l’étranger, même si ce n’est pas à JAPAN EXPO.
Kousuke : J’aimerais que plus de gens découvrent LAVANS, et écoutent nos morceaux. Je pense que nous sortirons beaucoup de choses et que nous donnerons de nombreux concerts en 2018 !
Isamu : Mon but est d’atteindre tous les objectifs que nous nous sommes fixés !

Pour conclure cette interview, avez-vous un message pour les lecteurs de JaME ?

NANA : Merci de vous intéresser à LAVANS et d’avoir lu cette interview jusqu’à la fin.
Rei : Ravi de faire votre connaissance ! Je suis Rei de LAVANS. Je serai heureux si plus de gens nous découvrent grâce à cette interview. Nous viendrons et ferons un concert en Europe un jour, soyez-en sûrs, alors d’ici là écoutez notre musique et préparez-vous à vous éclater. Je vous promets que nous donnerons le meilleur des concerts !
Natsu : Enchanté de faire votre connaissance. Je suis le guitariste de LAVANS, Natsu. Je fais de mon mieux afin que les morceaux de LAVANS et le visual kei soient reconnus à travers le monde. Soutenez-moi s’il vous plaît.
Kousuke : Ravi de faire votre connaissance. Je suis le bassiste de LAVANS, Kousuke. Je me demande si nous avons réussi à piquer votre curiosité ? J’aimerais vraiment faire un concert en Europe bientôt ! Je suis impatient de vous rencontrer ! Merci !
Isamu : C’est un plaisir de faire votre connaissance. Je suis le batteur de LAVANS, Isamu ! Merci d’avoir lu cette interview ! Je serai très heureux si cet article vous donne envie de nous découvrir ! Nous donnerons un concert à l’étranger un de ces jours, c’est sûr ! Venez nous voir !

JaME souhaite remercier LAVANS et Gan-Shin Records pour avoir rendu cette interview possible.

Le clip de Kizuna peut être visionné ci-dessous, et tous les morceaux de LAVANS sont disponibles sur Spotify.

items liés
artistes liés
commentaires
blog comments powered by Disqus
publicités