OTOKAZE - OTOKAZE

chronique - 23.03.2005 13:00

OTOKAZE - OTOKAZE

J’attendais le 1er album de OTOKAZE avec beaucoup d’impatience mais je ne savais pas trop à quoi m’attendre. Le fait que le chant soit tenu par une femme ne me plaisait pas trop mais j’avoue avoir été agréablement surprise à l’écoute de cet album. Je l’avais simplement acheté car Taiji avait fait la majeure partie du travail mais j’y ai découvert d’autres artistes talentueux et je ne regrette absolument pas mon achat !
Je découvre une pochette assez simple mais aux couleurs reposantes. Il y a un petit dépliant à l’intérieur avec les paroles des chansons, écrites à la main par Taiji (excepté pour la chanson de Furani, la pianiste, qui a écrit elle-même les paroles de sa chanson).

OTOKAZE (l’album porte le nom du groupe) débute par Get It Your Heart, une chanson bien sympathique et dynamique, assez orientée pop/rock. La voix de la chanteuse Masayo passe relativement bien ! C’est la chanson de l’album qui possède le rythme le plus soutenu et cela me fait penser parfois à un mélange de pop, de D.T.R et de Joker, d’X Japan, surtout au niveau de la basse.

Les deux chansons qui suivent, Tori Modosouyo puis Do It yourself ont déjà un rythme moins rapide mais restent toutes aussi bonnes, avec de bons solos de guitare et une voix qui commence à me plaire de plus en plus. Parfois, elle me fait penser à celle de Mari Hamada !
Ensuite, WINDS Omoi arigatô, jouée par Taiji, débute par une intro à la guitare sèche, puis enchaîne, à la grande surprise de beaucoup, au chant, qu’il maîtrise plutôt bien, sans pour autant avoir une voix exceptionnelle. L’ensemble est très reposant et réussi.

Je continue l’écoute de cet album, et je ne suis pas au bout de mes surprises. La chanson suivante, Hyaku en dama no yuuki est ballade écrite et composée par Furani, entièrement jouée au piano, accompagnée par Taiji à la basse et à la guitare par Gen. C’est Furani qui chante sur ce morceau et je trouve que c'est une excellente idée de varier le style de l’album, de ne pas entendre toujours la même personne au chant.
Le morceau suivant, hachigatsu juichinichi, est entièrement composé et joué à la guitare sèche par Gen. Et là encore, cette chanson me prouve que c’est un guitariste talentueux, qui a l’air de très bien se débrouiller à la composition.

Ensuite, vient Dear Angel constituée en réalité de quatre petites chansons. Elle sont composées et jouées par Taiji à la guitare sèche. Ces chansons ne sont pas inédites puisque trois ont déjà été jouées sur l’album acoustique de D.T.R mais ont été arrangées par Taiji pour l’occasion ! Enfin, la 8ème et dernière chanson, Get Your Dream (c’est dommage que ça s’arrête si vite !) est une ballade touchante, également composée par Taiji (notons qu’il a composé toutes les chansons de l’album, exceptée celle chantée par Furani et celle jouée a la guitare par Gen). Cette chanson est chantée par Masayo, Taiji est à la basse ainsi qu'à la guitare et Furani au synthé. Il n’y a vraiment pas de doute, Taiji a trouvé comment faire des chansons poignantes et cela depuis Voiceless Screaming dans X. Ce morceau clôt cet album qui se termine peut être un peu trop vite…

Je dirais que l’album est partagé en deux parties. Les trois premières pistes possèdent un son pop/rock alors que dès la 4ème, l’album "s'adoucit" et nous découvrons des ballades, toutes plus belles les unes que les autres mais dans des styles différents.

Il est assez difficile de dire qui possède quelle place au sein du groupe, tous les artistes ont un grand talent et c’est une des rares fois où j’ai vraiment apprécié une voix féminine. Masayo, la sœur de Taiji est vraiment une bonne chanteuse ainsi que Furani, qui chante sur son morceau. Cet album est une réussiteset j’espère que les prochains seront tout aussi bons.
items liés
artistes liés
commentaires
blog comments powered by Disqus
publicités