Interview avec le trio Kalafina

interview - 04.12.2009 00:00

Les membres de Kalafina répondent à quelques questions pour JaME avant leur performance à l'Anime Boston.

Bien que relativement jeune sur la scène musicale, Kalafina est déjà devenu assez populaire grâce à sa musique pop-rock dans un style d'opéra. Le week-end suivant cette interview, Kalafina s'est produit en concert à l'Anime Boston, aux États-Unis. Les trois membres du groupe ont été assez aimables pour prendre un peu de temps et partager leurs pensées avec JaME. De leur travail avec la compositrice Yuki Kajiura, aux influences des animes dans leur musique et leurs projets futurs, elles nous offrent des réponses claires et réfléchies.


Est-ce que le nom de Kalafina a une signification particulière ? Qui en a eu l'idée ?

Kalafina : Notre productrice, Yuki Kajiura, est celle qui a eu l'idée de ce nom. C'est un mot inventé à partir de l'image de la musique. On nous demande souvent si le "Kala" provient du film "Kara no Kyoukai" mais ce n'est pas le cas. Je pense que les auditeurs peuvent avoir leurs propres interprétations.

Quelles ont été vos premières impressions sur vos collègues lors de la formation de Kalafina ? Était-il difficile de travailler ensemble ou était-ce simple dès le départ ?

Wakana : Nous avons fait connaissance via le travail. Elles me soutiennent à la fois en tant qu'amies et partenaires.

Keiko : Lorsque nous avons créé le groupe, je me rappelle que j'étais capable de travailler sans heurt avec Wakana. Nos voix sont très différentes, mais cela rendait tellement bien lorsqu'elles étaient combinées ensemble !

Hikaru : Alors, mes premières impressions étaient... Wakana donnait une impression beige ou or et Keiko, une impression violette ou noire. J'étais nerveuse au départ et n'ai pas complètement compris les autres, mais maintenant je suis vraiment heureuse d'être capable de travailler avec ce groupe.

Est-ce que vous êtes assignées à une place précise, comme soprano, mezzo-soprano ou contralto, ou est-ce que vous changez les rôles selon les chansons ?

Keiko : À la base, Wakana et Hikaru s'occupent des parties soprano et je chante les alto, mais cela dépend des chansons.

Comment chacune de vous s'est intéressée à la musique et au chant ? Avez-vous toujours souhaité être une artiste ?

Wakana : Depuis que je suis petite, j'ai toujours aimé chanter, et je voulais chanter pour quelqu'un ou pour plusieurs personnes.

Keiko : Je m'y suis intéressée grâce à la J-pop. J'ai commencé à chanter et danser lorsque j'étais enfant car je voulais devenir une chanteuse qui pourrait faire les deux.

Hikaru : J'ai grandi dans une maison où il y avait toujours de la musique, c'était donc très naturel pour moi. J'ai décidé de devenir chanteuse lorsque j'avais 3 ans.

Hikaru, qu'est-ce qui vous a décidé à passer l'audition pour le projet de Yuki Kajiura ?

Hikaru : J'étais allée à une autre audition organisée par Sony Music avant, et le personnel de Sony m'a contacté pour passer l'audition de Kalafina.

Wakana et Keiko : Est-ce que Kalafina est très différent de votre travail avec FictionJunction ? Pensez-vous que les chansons ou la manière de les jouer sont différentes ?

Wakana : La plus grande différence est que Kajiura est la pièce maîtresse de FictionJunction, à l'inverse de Kalafina, où nous nous présentons comme un groupe de trois. Peut-être qu'avec FictionJunction je pouvais plus faire ressortir ma propre personnalité.

Keiko : Kalafina est un trio, et FictionJunction est le projet solo de Kajiura, cela conduit donc nettement vers une manière de chanter différente. Je pense que Kalafina a sa propre couleur musicale, l'approche est donc complètement différente en comparaison avec FictionJuction. Le point commun est que les deux sont vraiment passionnants !

Votre look reprend beaucoup d'aspect de la mode lolita, y a t-il une raison particulière pour cela ?

Wakana : Je ne suis pas consciente de la mode lolita, mais je pense que l'aspect gothique va vraiment bien avec l'image de notre musique.

Keiko : Nous utilisons certains éléments gothiques dans notre look dans le but d'exprimer les intentions des chansons. À l'avenir, j'espère défier diverses modes selon les images de nos chansons.

Kalafina s'est formé à l'origine pour jouer les chansons du film d'animation adapté du roman “Kara no Kyoukai” (“Le Jardin des Pécheurs”). Aviez-vous lu le roman ou vu le film de “Kara no Kyoukai” avant de commencer à travailler avec Kalafina ?

Wakana : Après avoir passé l'audition, j'ai lu le roman original et essayé de le relier avec l'image musicale de Kajiura.

Keiko : J'ai lu le roman après avoir passé l'audition.

Hikaru : J'ai acheté et lu le roman juste après être devenue membre de Kalafina.

Pensez-vous qu'il ait influencé votre manière d'interpréter les chansons ?

Wakana : Oui je le pense. En particulier avec la chanson Kimi ga Hikari ni Kaeteiku, où je me remémore toujours le personnage principal.

Keiko : Oui, cela a eu une influence sur notre interprétation. Lorsque je chante la chanson utilisée pour le générique de fin de “Le Jardin des Pécheurs”, j'essaie d'exprimer les paroles avec les mouvements de mon corps !

Hikaru : Évidemment, toutes ces chansons ont été composées pour “Le Jardin des Pécheurs”, j'ai donc également essayé d'exprimer l'inspiration que j'ai reçu du roman.

Kalafina : Bien sûr, cela nous a rendu encore plus intéressées, et nous nous sommes sentie revigorées de découvrir cette vision unique et nouvelle du monde. Chaque fois que nous regardions le film, nous étions toutes entraînées dans la combinaison de la musique et des images.

La plupart de vos travaux jusqu'ici ont été reliés à un anime. Si vous en aviez l'opportunité, souhaiteriez-vous sortir plus de singles qui ne sont associés à rien d'autre que Kalafina ?

Wakana : Oui, je pense que c'est certainement une possibilité. Nous sommes expressionnistes à travers le chant, donc je pense que ce serait génial si nous pouvions travailler individuellement dans divers domaines. J'espère aussi que Kalafina ne sera pas spécialement relié aux animes, mais plutôt reconnu comme "le son de Kalafina" afin que notre musique touche encore plus de monde.

Keiko : Plutôt que de penser à nos activités futures, j'espère que pour l'instant, je peux bâtir une plateforme stable en tant que Kalafina.

Hikaru : Kalafina s'est formé à l'origine pour “Le Jardin des Pécheurs” mais j'espère que nous participeront à divers travaux à l'avenir et aussi avec Kajiura.

Parmi toutes les chansons que vous avez interprétées avec Kalafina jusqu'ici, qu'elles sont vos préférées et pourquoi ?

Wakana : Cela change souvent, mais actuellement c'est la chanson Serenato. En partie parce que nous avons eu une période difficile lorsque nous avons enregistré cette chanson, mais j'ai toujours versé quelques larmes à cause des paroles.

Keiko : Ongaku (musique). Plus nous jouons cette chanson en concert, plus j'en tombe amoureuse.

Hikaru : Pour moi se serait Gloria. J'aime sa structure simple et sa mélodie.

Pouvez-vous nous raconter un peu ce que cela fait de travailler avec Yuki Kajiura ?

Wakana : Elle est comme un professeur pour moi, donc j'étais très nerveuse au départ mais je me sens vraiment reconnaissante et je suis heureuse de faire partie de son travail.

Keiko : Il y a toujours une bonne ambiance et je peux sentir à chaque fois son amour et sa passion envers la musique.

Hikaru : Cela me rend nerveuse, mais c'est très amusant.

Est-ce que vous étiez familières avec ses compositions avant de travailler avec elle ?

Wakana : Je l'ai découverte grâce à See-Saw.

Keiko : Oui je la connaissais déjà.

Hikaru : J'ai souvent entendu sa musique mais je ne savais pas qu'il s'agissait de ses compositions.

La chanson Lacrimosa a été utilisée pour le thème de "Kuroshitsuji" plutôt que pour "Kara no Kyoukai" ; pensez-vous que cette chanson en particulier ait un style bien à elle ?

Wakana : Elle a des paroles et mélodies passionnées, de fait elle peut sembler un peu différente de l'image précédente de Kalafina.

Keiko : Kajiura encore une fois, a composé la chanson en accord avec l'image de "Kuroshitsuji" et je peux vraiment sentir l'ambiance médiévale européenne.

Hikaru : Je pense que c'est même plus dynamique comparé aux autres chansons.

Pouvez-vous nous parler un peu du processus d'enregistrement de votre album Seventh Heaven ?

Wakana : Tout d'abord nous allons enregistrer la partie vocale principale, puis les chœurs, et les mélodies principales. Pendant les enregistrements, nous chantons et enregistrons individuellement, c'est donc passionnant à écouter lorsque toutes les parties sont finalement assemblées les unes aux autres.

Keiko : Parfois, j'ai pu assister aux séances d'enregistrements instrumentaux (comme les sessions de guitare, flûte, et percussions) et cela m'a encore plus motivé et inspiré pour mes propres parties.

Hikaru : Nous avons enregistré quelques nouvelles chansons pour l'album. Tout d'abord, je reçois une démo de Kajiura, puis je pré-enregistre mes parties et enfin l'actuelle séance d'enregistrement a lieu.

Est-ce que votre performance à Boston est votre première fois en Amérique ou êtes-vous déjà venues avant pour d'autres raisons ?

Wakana : Keiko et moi sommes venues à New-York en janvier pour l'enregistrement du nouvel album de FictionJunction. Je suis vraiment ravie de revenir aux U.S.A. !! Même si c'est ma première fois à Boston.

Keiko : J'étais à New-York plus tôt cette année pour l'enregistrement de FictionJunction, donc ce sera ma deuxième fois aux USA.

Hikaru : Ce sera ma première fois. En fait c'est la première fois que je sors du Japon !

Quelles sont vos attentes concernant votre concert à l'Anime Boston ? Est-ce que vous souhaitez jouer lors d'autres conventions d'anime ou events dans d'autres villes dans le monde entier ? Si oui, où souhaiteriez-vous jouer ?

Wakana : Je suis très excitée à l'idée de rencontrer tous nos fans et les gens qui apprécient l'animation japonaise à l'étranger. Les autres endroits que j'aimerais visiter seraient l'Égypte et la Californie.

Keiko : C'est la première fois que nous jouons à l'étranger, donc je suis un peu nerveuse mais je serais contente si chacun pouvait simplement apprécier le concert ! J'aimerais aller à Los Angeles !

Hikaru : J'espère que tout le monde appréciera notre concert. J'espère visiter de nombreux lieux et passer de bons moments avec plein de gens.

Quels sont vos projets dans un futur proche ? Pouvons-nous nous attendre à de nouvelles sorties ou concerts bientôt ?

Wakana : Notre nouveau single est prévu pour juillet !

Keiko : Nous prévoyons de faire plein de concerts cette année !

Hikaru : Nous allons sortir notre 5e single cet été ! Nous allons nous produire en concert !

Pour finir, pouvez-vous donner un message à nos lecteurs :

Wakana : Je vais continuer de chanter en tant que membre de Kalafina, et aussi simplement en tant que chanteuse, espérant que cela atteindra votre cœur. J'apprécie tout votre soutien.

Keiko : Kalafina a tout juste commencé, mais nous avons récemment lancé notre blog, alors j'espère que vous allez tous faire notre connaissance petit à petit !

Hikaru : Merci beaucoup à ceux qui nous soutiennent ! Pour ceux qui viennent tout juste de nous découvrir, enchantée ! Nous sommes déjà très impatientes de vous rencontrer tous à l'Anime Boston ! J'espère que nous passerons tous un bon moment ensemble.


Un grand merci à Kalafina et Sony Music Entertainment (Japan) Inc. pour cette interview.
items liés
artistes liés
concerts et événements liés
Kalafina 22/05

Kalafina
Boston, MA - United States of America
Hynes Convention Center
commentaires
blog comments powered by Disqus
publicités
  • SYNC NETWORK JAPAN
  • euroWH
  • Chaotic Harmony