Interview de LM.C

interview - 08.05.2009 23:01

LM.C nous a accordé une interview, lors de son passage en France

Maya : Comment prononce-t-on JaME ?

En anglais c’est [djaïme] mais les japonais ont tendance à dire [djamé].

Maya vous avez une très bonne oreille et un très bon accent lorsque vous parlez en français.


Maya : On me le dit souvent.
Aiji : Mais personne ne t’a jamais dit ça.

Hier la relation avec le public français s’est très bien passée.

Maya : Oh, vraiment !?

Avez-vous été surpris que le public réponde lorsque vous parliez en japonais en tendant le micro ?

Maya : Effectivement c’est étonnant que les gens nous comprennent et nous suivent (rires). Est-ce que cela veut dire que tous les gens étudient le japonais ?

Moi qui travaille dans une université, je sais que la section « japonais » réunit deux cent nouveaux étudiants par an.

Maya : Ohhh !! (très étonné)

Comment avez-vous ressenti l‘ambiance du concert d’hier par rapport au Japon ou aux autres concerts en Espagne et en Italie.

Maya : Au début je pensais que les Français étaient trop sérieux, bien élevés et qu’ils nous regarderaient de haut. Mais ça n’a pas été le cas, ils connaissaient très bien nos morceaux, les paroles et l’univers du groupe. Ca nous a beaucoup étonné. D’autant que, l’écart entre ce que nous pensions et la réalité nous a vraiment émerveillé, c’était génial.

Pourquoi avoir utilisé l’extrait musical de We Will rock you de Queen ?

Maya : En fait, ce n’est pas vraiment un échantillon pris comme ça. Nous réfléchissions à une rythmique stimulante qui puisse donner l’ambiance et faire monter la sauce, et c’est ce qui est venu naturellement. Il s’agit plus d’un clin d’œil, nous n’avons pas pris le morceau lui-même, mais reproduit la rythmique comme un hommage, pour regrouper les gens autour d’un air universel, pas un simple échantillon hors sujet à LM.C.

Quelles sont justement vos influences musicales ? J’ai vu que vous ne vouliez pas vous donner de limite et prendre un peu tous les styles.

Aiji : (réfléchit) En fait, à la base, j’ai commencé par écouter de l’électro, de la musique sans parole, puis je me suis ouvert à d’autres styles musicaux, des chansons. A vrai dire, j’aime pas mal de groupes et je ne fais pas de fixation sur un artiste en particulier, j’ai écouté Michael Jackson, Madonna, etc.

A vos débuts, avez-vous commencé par la guitare, pensiez-vous déjà lancer un groupe de rock ?

Maya : J’ai été influencé par X, LUNA SEA et toute la scène du rock japonais, mais je n’ai commencé la guitare concrètement qu’à partir de LM.C.
Aiji : En fait, j’ai commencé la musique par le chant. Mes débuts en guitare sont tout autre, je n’ai pas fait de reprises, j’ai composé directement ; je ne peux donc pas vraiment dire que j’ai été influencé. Mais lorsque je chantais, j’ai été influencé par des artistes de variété internationale comme Kate Bush, Cyndi Lauper

Pour vous amuser, ne voulez-vous pas échanger les rôles alors ?

Aiji : J’ai commencé la guitare à 18-19 ans, donc j’ai plus d’expérience dans ce domaine.
Maya : C’est ce que nous avons fait dans CHEMICAL KING-TWOON. Mais bon, ça n’est pas exclu, cela viendra selon l’inspiration du moment, des morceaux que l’on a envie de faire. Mais pourquoi pas !

Avez-vous l’intention de tourner un clip durant votre tournée ?

Aiji : Non, ce n’est pas prévu. Pourquoi ?

Des artistes comme MUCC ont tourné et monté des clips de leur concert avec leur fans.

Maya : Ah, non ce n’est pas prévu mais ça a l’air intéressant.

Qu’avez-vous pensé de la France et de ce que vous avez vu jusque-là ?

Maya : Tout le monde est sympa et mignon, et en voyant le public chanter en concert on s’est dit que les Français étaient vraiment des gens géniaux.

J’espère que ce sera pareil dans les autres pays.

Maya : Jusqu’à présent ça va (rires)

Avez-vous un petit message pour les fans français ?

Maya : J’espère vous revoir bientôt. En attendant, écoutez nos albums encore et encore, merci beaucoup pour les concerts à Montpellier et Paris, c’était vraiment génial, ça nous fait de supers souvenirs.
Aiji : Cette fois, on a fait deux concerts en France, à Montpellier et à Paris. A ce jour, on ne peut pas promettre à 100% mais on espère vraiment pouvoir revenir vous voir. Attendez-nous avec impatience. Et encore merci.

Merci à vous.
Aiji & Maya : Merci (en français)


Nous tenons à remercier Sae de Soundlicious pour la traduction, Philippe pour son aide précieuse, ainsi que le groupe qui s'est montré très attentif.
artistes liés
commentaires
blog comments powered by Disqus
themes liés

LM.C : 1re tournée européenne

publicités
  • Chaotic Harmony
  • euroWH