Interview avec THE SOUND BEE HD

interview - 23.01.2017 00:00

THE SOUND BEE HD a pris le temps de répondre à nos questions sur son nouvel album et son univers.

A l’occasion de la sortie de son nouvel album, WALKING DEAD, le 25 janvier, le groupe de visual kei THE SOUND BEE HD a discuté avec JaME de son concept liant vie, mort et zombies.

Notre dernière interview avec vous date d’il y a cinq ans. Pourriez-vous nous raconter ce que vous avez fait ces dernières années ?

YOU : Nous avons sorti entre un et deux albums chaque année. Nous avons eu un guitariste de session pendant un moment, puis Yuu a finalement rejoint le groupe et en est devenu un membre à part entière. Et depuis, nous avançons dans une direction plus sombre, dure et horrifique.

Yuu vous accompagne depuis un long moment, vous avez donc un nouveau membre depuis la dernière fois que nous nous sommes entretenus. En quoi le groupe a-t-il changé depuis l’arrivée de Yuu ? N’est-ce pas perturbant que le nom de deux de vos membres se prononce de la même façon ? 1

HIRO : Nous pensons qu’il tire le groupe vers le haut grâce à son immense savoir et son expérience dans la musique. Il est également un guitariste envoutant. Il a été en charge de nombreuses chansons et l’atmosphère de nos concerts a changé depuis son arrivée. Quant aux noms, nous n’avons pas de mal à les distinguer car nous les appelons en utilisant différents suffixes honorifiques.

1 Certains suffixes honorifiques japonais sont plutôt utilisés lorsque l’interlocuteur auquel on s’adresse est un homme, tandis que d’autres sont plutôt employés lorsque l’on s’adresse à une femme.

Votre nouvel album est intitulé WALKING DEAD, et vos précédents opus sont nommés BLooD RaiN ~chinurareta keshiki~ et DAWN OF THE DEAD ~Shikabane no yoake~. Y a-t-il un concept unique qui relie ces albums entre eux ?

DaISUKE DARK SIDE : Les morceaux que je compose tournent constamment autour des thèmes de la vie et de la mort. Dans un monde qui peut être perçu de cette façon, tout peut être créé. En outre, les chansons d’amour viennent d’un monde qui se tient au seuil de la mort.

Y a-t-il un morceau de ce nouvel opus qui vous plait particulièrement ? Si oui, pourquoi ?

YOU : Tous les membres du groupe aiment la série « The Walking Dead », donc nous avons réalisé un album se rapprochant de sa bande-originale. Comme toutes les chansons sont reliées entre elles et constituent une histoire, nous les aimons toutes. Si je devais choisir, je dirais notre thème principal THE WALKING DEAD, car c’est un morceau qui permet de bien comprendre notre vision du monde.

Qu’est-ce qui vous attire chez les zombies ? Les films et les séries tels que « The Walking Dead » ou « L’Armée des Morts » sont très connus à travers le monde, mais y a-t-il des films de zombies japonais que vous recommanderiez à nos lecteurs ?

Yuu : Je ne m’intéresse pas tellement aux films de zombies japonais, je voudrais plutôt vous recommander l’anime « Shiki ». La culture japonaise y est bien retranscrite, de même que le caractère particulier de l’horreur à la japonaise. Je pense qu’il décrit le trait principal du thème zombique. Après tout, le monde le plus horrible est la mentalité humaine.

DAISUKE, vous avez tenu au courant vos fans de votre état de santé grâce à votre blog, et il semble que la mort tient une place importante dans vos paroles dernièrement. Vos problèmes de santé ont-ils changé votre vision du monde ?

DaISUKE DARK SIDE : Même avant d’avoir reçu le diagnostic de ma maladie incurable, les thèmes principaux de mes écrits ont toujours été la vie et la mort. Donc ma vision du monde à ce niveau n’a pas changé. Cependant, mon corps et mon style de vie ont radicalement changé depuis que je suis malade. Je dois accorder une grande attention à mes repas, mon entrainement physique et mon repos afin de pouvoir continuer à me produire sur scène.

L’année dernière, un nombre important de groupes signés sur le même label que vous se sont séparés (Calmando Qual, Tokami, LIV’ERT et MAJOLICA). Comment THE SOUND BEE HD a réussi à continuer son chemin aussi longtemps ?

HIRO : Je pense que nous arrivons à surmonter n’importe quelle épreuve car nous nous faisons confiance mutuellement.

L’an dernier, vous vous êtes produits à Shanghai quelques jours avant Halloween. Pourriez-vous nous parler de cette expérience ?

Yuu : Ce fût une excellente expérience. Je suis allé dans de nombreux pays avec mes précédents groupes mais c’est la première fois que je me rendais dans un pays asiatique pour donner un concert, j’étais donc très impatient.

Si vous pouviez vous produire dans n’importe quelle ville du monde, laquelle choisiriez-vous ?

Yuu : Pour ma part, il y a plusieurs pays que je souhaite visiter. Toutefois, si l’occasion se présente de voyager quelque part, j’aimerais beaucoup m’y rendre. Je n’attends pas seulement après une invitation à un événement, je pense que nous devrions bouger régulièrement et organiser une tournée nous-mêmes, chercher des live houses, etc. Nous sommes un groupe capable de telles choses, alors gardez un œil sur nous à l’avenir.

Pour conclure cette interview, auriez-vous un message pour nos lecteurs ?

DaISUKE DARK SIDE : Nous continuerons de changer l'inchangé. Je veux répandre notre musique à travers le monde grâce à des concerts.

Yuu : Nous nous préparons à aller à l’étranger à n’importe quel moment, alors attendez-nous. Vous pouvez aussi écouter notre musique en la téléchargeant ou en commandant par mail.

YOU : Cette année, je veux transformer le monde entier en zombie grâce à notre album WALKING DEAD. Pour cette raison, je veux jouer dans de nombreux pays ! S’il vous plait, parlez de THE SOUND BEE HD dans votre pays !!

HIRO : Merci pour tout. J’attends avec impatience le jour où je pourrai vous rencontrer à un concert. J’espère que vous pourrez continuer à nous soutenir.

JaME tient à remercier THE SOUND BEE HD et Royal Stage pour avoir rendu cette interview possible.

Un aperçu du nouvel album de THE SOUND BEE HD, WALKING DEAD, attendu pour le 25 janvier, peut être écouté ci-dessous.

items liés
artistes liés
commentaires
blog comments powered by Disqus
publicités