Interview avec VRZEL

interview - 09.01.2018 19:01

De la musique mignonne, cool, juvénile, versatile, audacieuse et agréable.

Fondé en 2012, VRZEL est un groupe de visual kei ayant connu plusieurs changements dans sa composition, le plus remarquable s'étant produit en février 2016 lorsque tous les musiciens ont quitté la formation avant de revenir sous de nouveaux noms de scène et d'accueillir deux nouveaux membres le jour suivant.

Le 8 novembre dernier, VRZEL a sorti son premier album complet, intitulé Murderer Psychopathy. Les membres du groupe se sont entretenus avec JaME à propos de leurs morceaux et de leur univers.

Bonjour VRZEL, merci de nous accorder cette entrevue. Pourriez-vous vous présenter chacun votre tour et nous raconter un fait amusant sur vous ?

Cion : Je suis Cion, au chant. Je pense qu'il serait très intéressant de discuter de sujets universels !
Яyoya : Je suis Яyoya, premier guitariste. J'ai à charge de garder les choses organisées.
Kuu : Bonjour, je suis le guitariste rythmique de VRZEL, Kuu~ Je suis une personne mystérieuse.
KiRa : Je suis KiRa à la basse. Je ne sais pas si c'est intéressant ou non, mais j'ai du mal à m'exprimer clairement.
Shikina : Je suis Shikina à la batterie ! Je suis un bon à rien !

Comment décririez-vous la musique de VRZEL en une seule phrase ?

Cion : J'ai le sentiment que c'est mon incarnation musicale.
Яyoya : C'est un mélange de kawaii (mignonesse) japonais et de cool.
Kuu : Une musique qui est la fois audacieuse et agréable.
KiRa : Elle est juvénile.
Shikina : Elle est versatile.

Dans le clip de VAMP, vous apparaissez sans maquillage. Le morceau comporte également beaucoup de sonorités électro-pop, contrairement à vos compositions habituelles. Pourquoi vous être départis de vos son et image habituels ?

Cion : Cette chanson renvoie une image rafraîchissante, mais notre groupe a un son très puissant, donc quand vous l'entendrez en concert, elle vous apparaîtra de façon totalement différente !
Яyoya : Nous voulions sans doute montrer que VRZEL a les capacités de jouer à la fois dans les registres J-rock et J-pop.
Kuu : De plus, VAMP apparaît sur le même album qu'Ibitsu, qui contraste beaucoup avec celle-ci. Nous avons pu créer un morceau exaltant.
KiRa : Cion et moi avons écrit cette chanson pendant que nous étions en train de manger, mais comparée à Ibitsu, elle possède une énergie propre à l'électro, ce que VRZEL n'avait encore jamais fait. Nous avons imaginé le clip avec l'idée suivante : "Ne serait-il pas agréable de pouvoir montrer à quel point VRZEL est jovial ?"
Shikina : Nous nous sommes mis au défi de faire quelque chose de nouveau afin de prouver que nous pouvons tout faire !



Pourriez-vous nous parler du concept sur lequel repose votre premier album Murderer Psychopathy ?

Cion : C'est un album qui vous fera penser que le cœur de chacun est capable de pécher.
Яyoya : Je pense que nous avons pu créer un album regroupant une telle diversité que peu importe votre personnalité, quand vous l'écouterez, vous vous sentirez "psycho".
Kuu : Ce n'est pas vraiment lié au concept, mais c'est devenu un album dont le contenu a une signification qui crée une dichotomie avec le titre.
KiRa : Je ne crois pas qu'il ait un concept particulier. Cette fois-ci, chaque membre a écrit des morceaux et nous les avons tous rassemblés en un seul album, mais nos personnalités y sont réunies, donc je pense que c'est un opus que vous ne vous lasserez pas d'écouter.
Shikina : Vous pouvez y lire chaque émotion imaginable, cela ne lui donne-t-il pas une signification incroyable ?

『』est un titre intéressant pour une chanson. Que souhaitiez-vous exprimer à travers ce choix et ce morceau ?

Cion : Je crois que c'est KiRa qui en a eu l'idée ! Imaginez le titre que vous voulez !
Яyoya : Nous l'avons choisi car nous avons pensé que ce serait intéressant d'avoir une chanson dont le titre pourrait être imaginé par l'auditeur lui-même.
Kuu : Il n'y a pas de façon de lire le titre de cette chanson, et je n'arrive pas à l'exprimer correctement, mais quand vous l’écoutez, vous imaginez quel pourrait en être le titre.
KiRa : Ce morceau est ancien, et il n'a jamais eu de titre. C'est à vous de voir comment vous voulez l'appeler. Ce serait intéressant d'écouter une chanson et d'en choisir vous-même le titre.
Shikina : N'y pensez pas ! Ressentez-le, simplement !

Quelle est l'inspiration derrière Ibitsu ?

Cion : KiRa était chargé de la composition originale et de l'histoire, donc pour compléter cela, j'ai essayé de créer un lien avec moi.
Яyoya : Personnellement je pense à des couleurs, par exemple, "argent oxydé".
Kuu : Je pense que KiRa est la personne la plus qualifiée pour répondre en détail, mais certaines parties mineures de la chanson semblent avoir été influencées par SUGIZO.
KiRa : Le titre de la chanson se lit "Ibitsu". Par le passé, VRZEL a fait beaucoup de chansons entraînantes, donc je voulais exprimer les côtés sombres de l'humanité. Il y a longtemps, j'ai été victime d'un harceleur, et je me suis souvenu à quel point j'étais terrorisé pendant cette période. J'ai donc créé ce morceau avec cette image en tête.
Shikina : Je visualise ce qu'il y a en moi grâce à mon intuition, donc je ne sais pas du tout d'où vient l'inspiration !



Sur quel titre de Murderer Psychopathy a-t-il été le plus intéressant de travailler ? Et pourquoi ?

Cion : Je pense que toutes les chansons brilleront pendant les concerts, encore plus que les précédentes !
Яyoya : DOWSTER est le premier morceau que j'ai créé pour VRZEL. J'ai pu l'étoffer doucement mais sûrement avec l'aide des autres membres, ce processus était intéressant.
Kuu : Je dirais que la chanson Angraecum a retenu mon attention et je me suis beaucoup investi dedans, j'ai réfléchi au flow pour que l'atmosphère du morceau ait un caractère ultime, je m'y suis jeté corps et âme.
KiRa : Tous les morceaux.
Shikina : Je suis d'accord avec Kuu pour Angraecum. Je pense que les paroles et l'instrumentale sont géniales.

Quels genres musicaux et thématiques souhaitez-vous aborder dans vos prochains travaux ?

Cion : Les chansons folk...
Яyoya : Les autres membres semblent aimer certains styles de hip hop, donc je pense que ce serait intéressant de s'y essayer.
Kuu : Quelque chose de cool.
KiRa : Je veux écrire une ballade.
Shikina : Le metal extrême !

Яyoya, vous partagez régulièrement vos dessins manga sur Twitter. Comment est né votre intérêt pour le dessin ? Pouvez-vous nous parler de vos œuvres ?

Яyoya : Je dessine des manga pour m'amuser depuis l'enfance. C'est la meilleure forme d'expression pour moi, pour transmettre les images que j'ai en tête. J'aime les histoires bizarres.

Quel est l'encouragement le plus marquant qu'un fan vous ait jamais écrit ?

Cion : J'aime les lettres de fans qui expriment de l'amour.
Яyoya : Pour une raison quelconque, apprendre comment ils se perçoivent me rend heureux.
Kuu : Leurs impressions suite aux concerts ; leurs pensées quotidiennes. Quand je suis fatigué, je me sens encouragé en lisant les lettres de mes fans.
KiRa : J'aime les lettres de fans qui sont francs.
Shikina : Quand ils me disent qu'ils aiment mon jeu de batterie !

Quels sont vos projets plus spécifiques pour 2018 ?

Cion : Etre reconnu par tout le monde !
Яyoya : Me recentrer.
Kuu : Faire des progrès plus importants.
KiRa : Faire les choses que j'ai envie de faire.
Shikina : Continuer d'aller de l'avant.

Avez-vous un message pour les lecteurs de JaME ?

Cion : Essayez de découvrir la musique de VRZEL. Merci de nous avoir lus !
Яyoya : Suck my band music (ndlt : Ceci est la réponse exacte de Яyoya, qui a répondu en anglais).
Kuu : Merci beaucoup de nous avoir lus. J'ai déjà dit que je voulais progresser, mais je pense que je vais vraiment le faire, alors j'espère que vous me soutiendrez.
KiRa : Merci beaucoup.
Shikina : Merci beaucoup \( ・ω・ )/ Continuez de soutenir VRZEL s'il vous plait !

JaME tient à remercier VRZEL et Chaotic Harmony pour avoir rendu cette interview possible.
items liés
artistes liés
commentaires
blog comments powered by Disqus
publicités
  • Chaotic Harmony
  • SYNC NETWORK JAPAN
  • euroWH