Interview de BETTA FLASH à Japan Expo

interview - 10.07.2008 08:00

Première rencontre avec un groupe composée de deux jeunes femmes aux sonorités très particulières

Tout d'abord pourriez-vous vous présenter?
Cyua : Je m'appelle Cuya et je suis chanteuse.
Tamayo : Moi, je m'appelle Tamayo je suis principalement compositeur.

La musique de BETTA FLASH est décrite comme intellectual Tribal techno, pouvez-vous nous expliquer ce que cela signifie ?
Tamayo: Tout d'abord, je dirais que la raison est simple, nous aimons beaucoup la musique techno et en même temps la world music. Et nous avons pensé qu'il serait formidable de mélanger les deux, ce qui a donné cette appellation là.

Et intellectual ?
Tamayo : Je ne pensais pas que c'était une musique spécialement "intellectuelle", c'est simplement une recherche approfondie.

Justement, à propos de world music, est-ce que vous écoutez de la musique d'autres continents par exemple ?
Cyua : Je m'intéresse énormément à différents instruments du monde entier et à toutes sortes de couleurs musicales et, à travers les différents instruments des pays du monde, cela permet de voir des paysages et de voyager dans le monde entier. Ça me motive à le faire et à amener des gens à voyager avec nous.
Tamayo: Moi, j'aime beaucoup la musique arabe, mais c'est mon goût personnel. Je n'essaie pas de faire quelque chose de personnel dans le groupe. J'essaie de découvrir des musiques du monde entier parce que je ne veux pas m'enfermer dans un style particulier.

Sur scène, sur les photos, on voit très souvent Cyua avec un bandeau de plumes, est-ce que cela a une signification particulière ?
Cyua: Non, ça n'a pas un sens particulier, j'aime ça tout simplement, parce que j'aime les plumes. Je porte aussi d'autres accessoires que je fabrique moi-même.

Vous les faites vous-même ?
Cyua: Ça m'amuse aussi de faire d'autres accessoires uniquement pour les cheveux, quelque fois, je fabrique les costumes de scène également.

Vous ne pensez pas ouvrir une boutique avec vos propres créations ?
Cyua : Bien sûr! (Rires)

Tamayo, qu'est-ce qui vous a fait devenir compositeur ?
Tamayo : Si je vous raconte toute mon histoire cela va être trop long. Au Japon, très souvent on donne une éducation musicale aux enfants. Donc, dès le jardin d'enfant, ma mère m'a conseillé de faire de la musique, je n'avais pas le choix. Et j'ai continué, et lorsqu'au moment de choisir un métier je me suis aperçue que je ne savais faire que cela, j'ai fait de la musique.

Quelles étaient vos influences ?
Tamayo : Hé bien, j'étais très influencée par la musique classique et par Bach en particulier. J'aime beaucoup la musique baroque également. Et il y a aussi un compositeur qui m'a beaucoup influencé, c'est Haruomi HOSONO qui dirige Yellow Music Orchestra. C'est techno, donc.

Et Cyua, vous avez fait aussi des études musicales ?
Cyua : Je n'ai pas pris de cours de musique, mais l'influence vient essentiellement de ma mère, car dans mon enfance ma mère donnait des cours de shamisen et elle chantait, depuis mon enfance, dès mon premier âge donc, je l'ai entendue chanter et je l'ai suivie très naturellement.

Toutes les deux vous avez un blog officiel, pensez-vous que c'est devenu indispensable de nos jours pour communiquer avec les fans ?
Toutes les deux : Tout à fait !

Quel est le thème des paroles de vos chansons ? Que faites-vous passez comme message ?
Tamayo : Le message que je souhaite faire passer au public, n'est pas simplement un message par chanson mais pour moi, il n'y qu'un un seul message dans l'ensemble, c'est un message de paix. Donc, j'écris des paroles et de la musique sur la paix.

Est-ce que vous pourriez dire un mot l'une sur l'autre ?
Tamayo : Je ne ferai pas de commentaire sur la personne même de Cyua, mais plutôt une constatation sur l'importance de notre unité. L'une et l'autre sont indispensables pour former BETTA FLASH, si l'une ou l'autre est absente, c'est impossible. C'est une unité, une identité commune qui est composée de deux personnes indispensables.
Cyua: Pour moi, Tamayo est une personne très importante. Mais nous sommes très différentes et, ce qui m'intéresse, c'est de créer un univers commun en cherchant un point de rencontre. Je suis totalement pour la paix et nous sommes toutes les deux très motivées pour faire diffuser ce message. Il est indispensable de composer quelque chose ensemble et c'est mon défi.

Vous allez faire un concert à Japan-Expo cet après-midi, quelles sont vos attentes ? Êtes-vous nerveuses ?
Tamayo: J'en attends beaucoup et surtout je veux m'amuser, bien sûr.
Cyua : Je suis très excitée, mais de façon joyeuse.

Avez-vous eu le temps de visiter la France ?
Toutes les deux : Pas du tout.

J'espère que vous pourrez le faire.
Cyua : (en français) Oui.

Pour terminer, avez-vous un message pour vos fans ?
Tamayo : Notre musique est, je pense, une musique un peu spéciale, mais plus on l'écoute et plus on se sent concernée par cet univers et je souhaite que de plus en plus de fans écoutent encore et encore la BETTA musique.
Cyua : Chaque morceau a un univers particulier qui révèle son univers propre, plus on écoute et plus on découvre l'univers de BETTA FLASH et ça serait gentil que les fans nous suivent.


Nous tenons à remercier J-Music Live, Emiko pour la traduction et Tak pour leur aide et leur disponibilité.
artistes liés
commentaires
blog comments powered by Disqus
themes liés

Japan Expo 2008

galerie photos
publicités