Conférence publique de machine

interview - 27.07.2008 08:00

Japan Expo est aussi le lieu des conférences et machine a fait la sienne le vendredi 4 juillet

La conférence commence par la présentation des deux musiciens de machine par l'équipe du site Orient Extrême.

L'an dernier, HAKUEI vous nous aviez dit que vous parleriez de JAPAN Expo à KIYOSHI, aujourd’hui vous avez fait votre concert, quelles sont vos impressions, comment cela s'est passé ?
HAKUEI : Eh bien... Disons qu'il y a eu pas mal de problèmes techniques donc ça ne s'est pas passé comme je l'aurais souhaité, mais comme les fans étaient excités, je suis content de ce concert.
KIYOSHI : Je suis KIYOSHI. Bonsoir. Le public était bon alors je me suis éclaté.

C'est le début d’une série de concerts en Europe ?
HAKUEI : Évidemment depuis longtemps j’avais envie de faire une tournée en Europe et aujourd'hui ma conviction s'est affirmée.

KIYOSHI, c'est la première fois que vous venez en France, quelles sont vos impressions sur La France et les français ?
KIYOSHI : Paris est une très belle ville, c’est une ville magnifique.
Les réactions du public ?
KIYOSHI : J'aurais aimé que cela soit mieux, et ça aurait été mieux s’il n'y avait pas eu ces problèmes.
HAKUEI : oui, pour revenir au concert de tout à l'heure qui a été émaillé d'incidents techniques, j'aurais aimé que cela se passe mieux.

KIYOSHI, HAKUEI a dit l'an dernier qu'il allait vous convaincre de venir à Japan Expo, que vous a-t-il dit ?
KIYOSHI : Quand il est revenu après son fashion show, il a dit que bizarrement il ne voulait pas revenir avec PENICILLIN mais avec machine, alors nous voilà avec machine.

Mais pourquoi avec machine ?
HAKUEI : Heu... (il essaye de gagner du temps pour réfléchir à sa réponse, se met à remplir d'eau, lentement mais avec application les deux gobelets en plastique transparent qui se trouvent devant eux, rire général).
KIYOSHI : Heu... c'est une blague japonaise !!
(rire général de l'assistance)
HAKUEI : Japanese gag, Japanese comedia... PENICILLIN et machine sont deux unités différentes. Et si j'ai choisi de venir avec machine c'est parce que cette unité a un son plus expressif, et que, même si vous ne comprenez pas les paroles des chansons, le son est plus expressif et nous pensons que vous comprendrez mieux ce que nous avons en nous.

Pourquoi ce nom, machine ?
HAKUEI : Je ne me souviens plus, mais en fouillant dans ma mémoire, quand on a fait ce groupe avec KIYOSHI on avait dans l'idée d'avoir un son plus digital, alors le mot anglais "machine" convenait à ce qu’on voulait exprimer.

Quelle est votre actualité, CD, album, tournée avec machine, PENICILLIN, en solo ?
HAKUEI : Hé bien, j’aimerais bien faire une nouvelle oeuvre avec machine, et comme c’est normalement KIYOSHI qui compose en premier, hé bien, moi, j’attends qu'il le fasse !


On passe ensuite aux questions posées par les spectateurs.
Nous sommes des fans qui viennent de Russie, est-ce que vous avez l'intention de venir jouer chez nous ?
HAKUEI : Merci beaucoup.
KIYOSHI : Est-ce qu'il fait froid en Russie ? ("Non" répondent les fans russes) dans ce cas, je viens alors. Je n'aime pas le chaud, je préfère le froid.

Nous nous sommes du sud de la France, est-ce que vous avez l'intention de passer dans le sud de la France, justement ? Même s'il fait chaud ?
KIYOSHI : Est-ce qu'il fait vraiment chaud dans le sud de la France ?
La salle répond en choeur : Non !!
HAKUEI : Moi j’adore la chaleur, donc j'essayerai de traîner KIYOSHI en tournée.

Comment HAKUEI a-t-il convaincu KIYOSHI à venir à Japan Expo?
HAKUEI : Les femmes françaises sont tellement belles que tu dois venir au moins une fois les voir.
Et alors ?
KIYOSHI : Je les trouve très "beautiful".

Nous sommes des fans de machine et venons d'Autriche, nous aimerions savoir ce que vous pensiez l'un de l'autre lors de votre première rencontre ?
HAKUEI : Au départ, nous travaillions tous les deux dans la même maison de disques. Il y a une dizaine d'années, nous connaissions les groupes que nous faisions tous les deux (PENICILLIN et Media Youth) et puis, étant donné que j'adorais ce que faisait KIYOSHI, nous avons décidé de faire un groupe. Nous avons l'occasion de pouvoir faire travailler nos équipes techniques.

Quel est le thème de leurs chansons ? Vos sources d'inspiration ?
KAKUEI : C'est KIYOSHI qui écrit la partie instrumentale et moi qui fais les paroles sur ses musiques. L’inspiration est donc de KIYOSHI.

Le nom du groupe "machine" sonne comme un groupe à l'image électro/rock, est-ce que le groupe va sortir un single électro/rock, et pour HAKUEI pourrait-il revenir avec PENICILLIN et machine ?
HAKUEI : Non, je ne viendrai pas avec les deux groupes ça serait trop fatiguant.
KIYOSHI : Pour la première partie de la question, je ne sais pas du tout.

Je suis une fan polonaise, et je voudrais vous demander si lors du concert à Japan Expo, KIYOSHI a joué avec la même guitare qu’il avait dans hide with spread beaver ?
KIYOSHI : Oui, c’est la même.

Les photos sont tirées de leur concert du 4 juillet 2008.
artistes liés
commentaires
blog comments powered by Disqus
themes liés

Japan Expo 2008

galerie photos
publicités